L’Etendard obtient un sursis

Rien n’est encore joué pour le club brestois.

Retombé en N1 alors qu’il avait réussi à accéder à la Pro A lors de la saison 2005-2006 (pour une descente directe ayant terminé 17e avec 7 victoires pour 27 défaites), l’Etendard vit actuellement l’une des pages les plus compliquées de son histoire. En effet, le club finistérien est sous la menace d’une liquidation s’il ne trouve pas les 150 000 euros nécessaires pour conclure l’exercice 2011-2012.

Mais la décision du Tribunal de commerce de Brest, prolonger la période d’observation jusqu’au 25 mai, a été vécue comme un véritable ouf de soulagement par le président du club ; Tanguy Leconte.

« En mettant le report à la date du 25 alors que le championnat se termine le 5 mai, je pense que le Tribunal de Commerce a voulu envoyer un signal fort. On va donc continuer à rassembler des fonds pour finir la saison » (Le Télégramme).

La partie n’est donc pas encore gagnée pour les Brestois qui pourraient, en cas de sauvetage, retrouver l’autre équipe du département, l’UJAP Quimper, actuel avant-dernier de Pro B.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.