L’heure de la reprise pour l’Elan

Alors que l’Elan présentait hier ses deux nouvelles recrues, le staff se montrait ambitieux. A croire que les retrouvailles avec l’Europe donnent des ailes.

Continuité, stabilité… à l’instar de la majorité des clubs de Pro A, Pau Lacq Orthez a misé sur ces ingrédients pour tenter de faire mieux que l’an dernier. En conférence de presse, le nouveau président du club Maher Abid, s’est d’ailleurs voulu très combatif en évoquant l’objectif sportif : « faire une excellente saison ».

Mais pour grandir et assumer les rêves de grandeur, le dirigeant a compris que l’économie serait primordiale. Sans nouvelles ressources, point de salut et sans diversification des abonnés, pas d’évolution possible.

« L’objectif est de monter nos abonnés de 1000 à 1400 sans augmenter le prix des cartes. J’ai aussi voulu proposer une enveloppe aux artisans et commerçants vers qui l’Elan ne s’était pas vraiment tourné » a développe Maher Abid.

Et pour ce faire la carte EuroChallenge, bien que plus petite compétition européenne, devrait faciliter l’atteinte de ces objectifs financiers. Mais en ayant conservé une grande majorité de son effectif, le club facilite aussi le lien entre le public et son équipe. Cette continuité fut d’ailleurs une volonté forte de l’entraîneur Didier Dobbels.

« On va poursuivre le travail avec les jeunes, on a réussi à garder les cadres, preuve qu’il ne fallait pas paniquer en juin. La patience a ses vertus ». 

Le public attend désormais que cela se traduise sur le terrain pour retrouver la lumière d’une époque pas si lointaine.

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.