L’objectif de Joseph Gomis ? Les playoffs

Pour le meneur, le CSP va devoir tenir son rang.

Du côté limougeaud, le recrutement est plutôt calme. Mais pour les joueurs qui restent au club, le travail a déjà commencé même si la reprise n’est fixée que dans une dizaine de jours. Jo Gomis, l’un des grand artisans de la montée l’an dernier, fait parti de cette catégorie. S’il a du gérer un petit pépin à la main droite, il a repris les séances de shoots notamment. Car comme il l’a confié dans les colonnes du Populaire, il aspire à des objectifs élevés avec Limoges.

« Limoges est un grand club, il a forcément des objectifs. Pour moi, ce sont les play-offs. Je ne joue pas le bas  de tableau même si j’attends de voir l’équipe ».

Reste à voir si le CSP pourra les atteindre. Le recrutement des JNFL devra en tout cas donner une indication supplémentaire sur la faisabilité de cet objectif.

Tags : ,
Comments

Commentaires (6)

  1. cyril8712

    on va revenir dans l'élite et ce n'est pas pour participer et jouer le maintien , les playoffs puis dans les 3 ans le titre avec des supporters comme cela le CSP est le plus grand club de france

  2. nicomaltese

    Donc si j'ai bien compris ce sont les supporters et non le club qui transforment celui ci en un grand club….

  3. Capucine

    Il est vrai que toute la ville, du pitchoun de 3 ans à la retraitée de 80 ans, vit le "CSP" avec les tripes. Le basket est LE sport pratiqué dans toutes les villes moyennes du Limousin et à Limoges. Même lorsque le CSP a été rétrogradé, le public est resté présent. Aucune salle en France ne bénéficie d'un tel soutien de son public. Et le public est non seulement chauvin mais connaisseur et très exigeant. JoGo témoigne d'une flamme, les journalistes parisiens de passage marquent leur étonnement face à cet engouement qui crée une ambiance exceptionnelle. C'est inexplicable, chacune et chacun d'entre nous vibrent avec l'équipe et, oui, nous pouvons dire que le public a permis de gagner certains matches et a réussi à faire perdre l'adversaire par la pression. Le public est le 6ème co-équipier et il lui arrive de ne pas être au top…. rarement ! Venez à Beaublanc, vous n'oublierez jamais ce moment.