La belle histoire des Bleus à Rio avec un bénévole

C’est le site brésilien Globo qui a raconté l’anecdote, reprise ensuite par l’Equipe. Les Bleus étaient venus en aide à un bénévole victime d’une sacrée mésaventure…

Tony Parker équipe de FranceSi sur le plan sportif l’aventure a été plutôt terne, l’équipe de France revient de Rio avec une histoire humaine assez prenante. Racontée par le site internet brésilien Globo, puis relayée par l’Equipe , elle s’est déroulée au début du tournoi olympique. Vitor Galvani, coach dans un club de basket dans la ville de Joinville au sud du Brésil, était l’un des nombreux volontaires pour le déroulement des Jeux. Victime d’un braquage, Galvani a dû donner son téléphone portable aux agresseurs. Son secteur de travail étant l’équipe des France masculine de basket, l’histoire de cet homme n’a pas tardé à être entendue par un membre du staff français. De fil en aiguille la mésaventure de Vitor Galvani remonte jusqu’aux joueurs.

Et c’est Tony Parker lui-même qui est venu au contact de Galvani, et même s’il était difficile de réparer les dommages psychologiques subis lors d’une telle agression, TP a tout de même fait un geste à son encontre en lui donnant un sac de sport remplis de jeux de maillots de l’équipe de France, ainsi que des accessoires. Et cerise sur le gâteau, un nouveau téléphone portable, histoire de faire le maximum pour réparer le préjudice subi par le jeune homme. « J’ai pleuré comme un enfant, je l’ai embrassé » a confié Galvani. Par la suite, capitaine Boris Diaw y est allé de son geste aussi en rencontrant Vitor pour lui faire passer une cagnotte, remplie des quelques billets déposées par les joueurs en tournoi dès qu’ils ne sont pas irréprochables (retard à l’entraînement ou problème de tenue. Et pour finir il fut convié au dernier diner avant de quitter Rio, en présence du staff et des joueurs des Bleus. Chaleureux.

Tags : , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.