La bonne opération de la SIG, le BBD s’enfonce

La suite de la soirée de Pro A en mode bullet.

Paris Levallois-Le Havre : 94-73

Face au Havre, le PL s’est tranquillement baladé. Il faut dire que la paire May/Williams (44 points) s’était mise en mode all-star game avant l’heure. Face à son ancienne équipe, John Cox a brillé en dépassant la barre des 20 points (21 unités). On soulèvera également le match complet d’Antoine Diot (13 points, 4 rebonds et 3 passes décisives). Dans le camp havrais, Max Kouguere (28 points et 5 rebonds) a du se sentir bien seul. Mais il ne faut pas se mentir ce PL et ce STB là ne jouent pas dans la même catégorie.

 

Poitiers-Le Mans :69-71

Cette victoire acquise dans la douleur est peut-être ce qu’il fallait au MSB pour confirmer sa bonne dernière semaine de 2012. JP Batista aura eu une importance primordiale dans ce succès puisqu’il termine meilleur marqueur (14 points) et rebondeur de son équipe (9 prises). Charles Kahudi, lui, continue sur sa lancée avec ses 13 points et 3 rebonds. Poitiers peut en tout cas nourrir des regrets car les Pictaviens avaient dominé dans la raquette (27 à 22) mais après un troisième quart-temps raté (21-12) il manquait un brin de jus en fin de match.

 

Chalon-Strasbourg : 66-73

Battre Chalon n’est jamais facile a fortiori quand l’équipe évolue à domicile. Mais les Strasbourgeois ont réussi à trouver les clefs pour réaliser l’une des grosses perfs de la journée. Le shooteur John Shurna a été incandescent avec ses 19 points (+ 6 rebonds) tout comme Alexis Ajinca qui n’a pas ménagé sa peine des deux côtés du terrain (17 points et 5 rebonds). Romain Duport lui aussi a eu sa part du gâteau avec ses 17 points et 5 rebonds. Côté, on peut regretter un manque d’apport du banc mais surtout une adresse peu folichonne avec un petit 35,5%. En somme une soirée à oublier mais qui ne préjuge de rien pour la suite du championnat.

 

Boulazac-Dijon : 48-56

Dire que ce match n’a pas atteint les sommets en attaque ets un euphémisme. En effet, seulement deux joueurs sur les deux effectifs ont dépassé la barre des dix points. Autre similitude : le rebond puisque les deux équipes ont terminé la rencontre avec les mêmes totaux (5 rebonds off et 26 défs). A noter que Darryl Monroe a pu fouler pendant treize minutes le parquet mais pour une production loin de ce qu’il est capable de faire en temps ordinaire (2 points et 3 rebonds). Pour assurer son maintien, Boulazac va donc devoir cravacher pendant le reste du championnat.

 

Cholet-Roanne : 79-60

Il faut toujours se méfier d’une équipe blessée. Cholet l’a prouvé de fort belle manière en terassant la Chorale. Le salut est venu de l’intérieur avec uen prestation aux petits oignons de Marcus Goree (19 points et 3 rebonds). Deux autres US, Derrick Obasohan (14 points) et AJ Slaughter (16 points) ont aussi brillé sur le plan offensif. Mais la stat des balles perdues (7) est aussi un signe de la prestation plus que correcte offerte par le CB. A part les 17 points de Steven Gray, Roanne, elle, n’aura pas grand chose à retenir de ce match si ce n’est que l’équipe a grillé un joker.

 

Orléans-Nancy : 98-87

Entres deux des équipes les plus en forme de décembre, c’est l’OLB qui a su tirer son épingle du jeu. Caleb Green a été précieux avec ses 23 points et 4 rebonds, Drew Viney terminant lui meilleur rebondeur avec 5 prises (auxquels se rajoutent 10 points). En face, le SLUC a pêché au tir primé (7/19), un exercice sur lequel Orléans a connu une grosse réussite (15/27). Marcellus Sommerville, lui, a une nouvelle fois confirmé qu’il était l’un des intérieurs les plus prolifiques de la division avec ses 23 points. Mais cela ne fut pas assez pour donner la victoire à Nancy.

Tags :
Comments

Commentaires (8)

  1. B-JAX

    L'écart du match OLB-Nancy ne reflète vraiment pas le match, maîtrise de bout en bout par Orleans, et ou Nancy a réduit l'écart dans le garbage Time.

    Belle victoire d'Orleans contre une équipe de Nancy diminuée. Et la je me dis, pourquoi JLM, qui n'a que 7 joueurs opérationnels ne fait jouer Grant que 9 minutes ? Ah Ben si, c'est vrai, c'est JLM …….

    Sinon, Marquis est insupportable. Il met des pains à longueur de match, et il fait du camping dans la raquette une possession sur deux. On comptait avec mes voisins de sièges, et ça allait de 5 à 7 secondes à chaque fois. Et aucun coup de siffler en 40 minutes. ……..

    Pour le top 8, va va se jouer entre Cholet, Orleans et Roanne. Une équipe sur ces trois va rester sur le carreau. Sinon, curiosité de la prochaine journée , les équipes du top 8 se rencontrent entre elles.

  2. Napoléon

    l'écart entre CB et ROANNE ne reflète pas le match.

    Cholet a réussi a rester au contact de Roanne en 1ère mi-temps grâce à des exploits individuels.

    En 2ième mi-temps VEBOBE a sonné la révolte avec une défense très agressive c'est surtout grâce à cette défense que CHOLET gagne ce match. Le dernier quart démontre une envie collective avec un AJ SLAUGHTER dans le rôle du métronome.

    Everett n'a pas joué de la 2ième mi-temps ce qui permet à CB de gagner, je pense qu'il va sauté. JOMBY n'a pas joué non plus en 2ième mi-temps.

    GOBERT a eu énormément de difficulté a prendre sa position basse face à SAMNICK (plus petit et plus physique) ça démontre bien qu'il n'a surtout pas le niveau de la NBA et ferait mieux de rester en EUROPE 1 an de plus.

    NB: les supporters Choletais ont fait la grève des encourageaments dans le 1er Quart temps.

  3. Querry

    Au moins un pivot qui se frotte a la masingue,lol,ils se rendent coups pour coups de toute façon. Si tu te focalises sur marquis et que tu ne l'aimes pas,ça ne doit pas aider,non?^^

  4. bucky

    Belle victoire d'Orléans !!! TOutefois, il n'empêche qu'en poste 5, l'équipe est faible et que ça portera préjudice à un certain moment car si le collectif est bien en place et très plaisant, le jour où ça ne rentrera pas autant à 3 pts, ça sera compliqué !

    Alors oui, Marquis met des pains, oui, il campe mais s'il arrive à mettre autant de pains/points impunément c'est bien signe qu'on n'a pas la réponse qu'il faudrait avoir en dessous.

    Toutefois… cette équipe me fait de plus en plus plaisir et Drew Viney a l'air d'être un mec très bien