La bonne opération de Nancy à l’ASVEL

En l’emportant 77 à 75 contre l’ASVEL, le Sluc Nancy a réalisé une très bonne opération comptable.

randal falkerAlors que Nancy et l’ASVEL sont à la lutte pour un spot en playoffs, l’obtention de la victoire lors de cette dix-huitième journée était importante.Et à ce jeu-là, c’est Nancy qui a fait la différence. Comme souvent , l’intérieur Randal Falker a été présent au rebond (9 prises) mais aussi au scoring (15 points) offrant une présence rassurante quand l’équipe lorraine s’est retrouvée en difficulté à cause de ses trous d’air. Cela s’est davantage vu au cours du troisième quart-temps durant lequel l’ASVEL avait fait son retour après avoir encaissé un 10-0 au retour des vestiaires. L’ailier Thomas Larrouquis a eu une belle activité (7points) tout comme Edwin Jackson (17 points) qui avait été relativement inactif lors de la première période.
Mais les joueurs de Pierre Vincent n’ont pas su gérer le money-time laissant trop de secondes chances aux joueurs de Nancy qui n’en demandaient pas tant. Alain Weisz, le coach lorrain, a d’ailleurs dit après la rencontre que le secteur du rebond fut déterminant dans l’obtention de la victoire. Les chiffres lui ont donné raison puisque Nancy s’est retrouvé avec un 41-24 en sa faveur. Mais le 8-0 passé à l’ASVEL dans les dernières minutes a eu aussi son importance. Seule la malchance de Paul Harris (19 points et 12 rebonds) aux lancers-francs (5/10) a causé des sueurs froides dans son camps. On retiendra également la belle performance du capitaine Kenny Grant qui avec 18 points a réalisé son plus beau carton de la saison. Preuve qu’à Nancy les joueurs du banc peuvent aussi de temps en temps sortir de leur boîte…

Les stats

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.