La Chorale fait déchanter le PL

C’est très logiquement que la Chorale remporte son match face au PL (87-71).

On a coutume de dire que la Chorale de Roanne est une équipe défensive. Sauf que lorsqu’elle est dans un bon soir, elle peut aussi montrer un visage bien séduisant. Profitant des espaces dans la raquette, les Roannais, à l’image de Victor Samnick, en ont bien profité pour passer 37 points au PL en dix minutes. Si Maleye N’Doye a fait du bien avec deux gros shoots au début du second quart, c’était sans compter sur la vista des Choraliens. Yohann Sangaré a ainsi planté 11 points en l’espace de dix minutes accentuant ainsi l’écart pour Roanne face à un PL qui n’arrivait pas à trouver de solutions malgré de nombreux changements (34-50 à la mi-temps).

 Il faut croire que Christophe Denis a su trouver les bons mots puisqu’au retour des vestiaires c’est un tout autre visage qu’a offert le PL avec un Sean May beaucoup plus efficace et un Antoine Diot, comme l’équipe, très agressif en défense. Cependant, la Chorale a vite retrouvé ses marques grâce aux locomotives Samnick et Sangaré toujours dans les bons coups. Malgré deux tirs primés d’Antoine Diot, le PL a du mal à emballer le match face à un adversaire appliqué. C’est donc en toute logique que les Franciliens tombent face à la Chorale qui n’aura pas connu de fausse note face au PL lors de ses deux rencontres de championnat.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.