La dernière chance de Roanne

Ce soir, c’est win or stay home pour les Ronnais.

« Au États-Unis, il y a une expression, talking is cheap qui veut dire parler ne coûte pas cher. Moi j’attends qu’on me montre que l’on a bien de grands joueurs »

Du JD Choulet comme on aime ! La Halle Vacheresse accueille Gravelines pour la seconde manche des quarts de finale. Et les locaux n’ont pas le choix. La victoire ou l’élimination.

Pour cela, les Roannais vont devoir d’abord régler la mire et rentrer leurs shoots. Lors du match aller mardi soir, les joueurs de Choulet n’ont rentré que 27 de leurs 70 tirs (35.7% dont 18% à 3 pts).

Roanne n’a pas grand chose à envier à Gravelines et a les moyens d’égaliser la série.

« Il n’y a pas une grosse différence. De notre côté, nous devons développer notre jeu collectif, jouer ensemble. Surtout être constants. Notre saison a été trop faite de hauts et de bas. Cette année, c’est ce qui a cloché en saison régulière. On a fait une très bonne première partie et ensuite, ce ne fut plus le cas. Gravelines est une bonne équipe, cela va être difficile, c’est évident mais c’est tout à fait possible. On peut gagner chez nous et aller gagner la belle. » confirmait Dylan Page dans le Progrès.

Réponse ce soir à 20h30

Tags : ,
Comments

Commentaires (6)

  1. jf

    moi je vois plutot gravelines qui a reussi a gagner le game 1 sans un grand mo sene. ca montre que l'ensemble est vraiment coherent. Si mo sene enclenche, il n'y aura pas de match je crois

  2. Startrak

    A noter que Woodside est incertain car blessé au poignet.

  3. ah bon ?

    j'adore ce brave JDC…il attends "ses grands joueurs" moi j'attends de voir un grand coach…parce que pour l'instant à part baver sur ses adversaires il a rien montré ce brave JDC…