Victoire difficile de l’Equipe de France pour son entrée dans l’Euro

La France s’est difficilement imposée face à la Lettonie (87-76). Le duel Parker-Blums a été dantesque.

1er quart-temps : Les Bleus endormis (18-25)

La France rentre bien dans le match avec Diaw dos au panier qui inscrit le premier panier du match, rapidement suivi par une interception payante de Gelabale (4-0).

Le public se réveille après le 3 points de Kuksiks, les Bleus sont un peu sifflés. TP envoie Nico Batum au alley-oop pour calmer tout le monde.

Les Lettons et Blums en particulier sont bouillants à 3 points ! Deux de suite pour le joueur de Bilbao qui n’est ensuite pas attaqué et finit tranquillement en lay-up (9-11).

Il y a un peu de fébrilité chez nos Bleus, un peu perturbés par la vivacité adverse. Les décalages se font bien en face et Kuksiks sanctionne encore derrière la ligne (10-14).

Parker prend le jeu à son compte et est à 6 points après un bon shoot à mi-distance. Noah répond à Blums et la France reste se maintient à deux points (14-16). Déjà deux fautes pour Nando De Colo.

La Lettonie est en confiance et n’a aucun mal à passer la défense française. A l’inverse, les Tricolores galèrent pour combiner en attaque. Blums est plus que chaud et est à 12 points après 8 minutes (16-20).

Collet fait tourner mais ça ne paye pas encore. Flo Pietrus débute son match par un marcher. Bertansnous assassine au buzzer du 1er quart-temps avec une prière et donne sept points d’avance aux siens. Il va falloir se bouger (18-25) !

2e quart-temps: La Lettonie toujours devant (40-41)

Freimanis confirme que le tir extérieur est la grande force lettone. Par chance, TP pénètre deux fois de suite, bien servi par Albicy (24-28), ça va un peu mieux.

Flo Pietrus conclut un bon mouvement de près et met l’un de ses deux lancers (27-28). On commence à bien défendre, plus dur, et la Lettonie se fatigue.

Et deux paniers à trois points de suite pour la France, on se réveille enfin ! Gelabale puis Batum font du bien et on repasse devant. Les Bleus étaient un peu trop mous, les Lettons en surrégime (33-28).

Blums est quand même un martien à 3 points. Malgré la bonne défense d’Albicy, le joueur de Bilbao rentre un tir exter assez monstrueux, avant de faire la nique à la défense des Bleus sous la panier (33-33). 17 points pour Blums déjà.

On est repartis pour la soupe à la grimace. Strelnieks sort aussi le grand jeu from downtown et c’est la Lettonie qu’on croyait en dedans qui repasse devant (35-36). 8/12 à trois points pour eux, quelle orgie !

L’arbitre oublie une faute sur Noah sous le panier. Jooks s’était bien battu mais est sanctionné pour un marcher. Derrière, Blums dégaine avec une vitesse fulgurante et humilie encore à 3 points. Heureusement, Gelabale garde son sang-froid et lui répond dans la foulée (38-41).

Diaw finit de près au buzzer et la France repart au vestiaire avec un point de retard, un moindre mal tellement on a eu de mal…

Les stats des Bleus à la pause: Parker (12 pts, 4 pds), Batum (5 pts), Noah (4 pts, 4 rbds).

3e quart-temps : La France se reprend (63-59)

Allez, c’est reparti avec une pénétration de Diaw pour repasser devant. Derrière, les Lettons manquent deux tirs extérieurs et TP met deux lancers (44-41). Le meneur des Spurs enchaîne et drive au panier pour nous donner +5 (46-41).

Comme au début du 2e, les Lettons n’y sont pas. On espère qu’ils vont arrêter de faire pleuvoir sur le parquet…La défense est bonne, Noah se bagarre sous le panier et TP est inarrêtable (18 pts), on souffle un peu (48-41).

Blums n’est pas mort. Le numéro 7 letton prend ses responsabilités et réussit le panier plus la faute avec classe (50-46). Pas vigilants pour un sou, ses coéquipiers se font surprendre immédiatement avec un dunk de Noah pas attaqué (52-46). Gelabale est à trois fautes et cède sa place.

Blums est PHE-NO-ME-NAL ! La défense lui a à peine laissé quelques centimètres que le Letton dégaine de loin pour ramener la Lettonie à 4 points. Heureusement, Parker est adroit sur la ligne derrière et on conserve six points d’avance (58-52).

Batum n’est pas dans un grand jour, à l’image de pas mal de ses coéquipiers. Bertans réussit ses deux lancers et ça recolle à deux points (58-56). De son côté, Tony Parker (22 pts, 5 pds) est parfait en attaque, heureusement pour nous (60-56).

Les deux équipes étant à 5 fautes, les lancers s’enchaînent. Légère prise de bec entre TP et Pietrus après une passe ratée. Dans la foulée, Noah envoie Pietrus au dunk mais le Valencien est bloqué. La sirène retentit et la France reste devant (63-59).

4e quart-temps: Victoire des Bleus

Tchicamboud, qui vient d’entrer, répond à Bertans qui avait fait filoche dans le coin droit. Strelnieks se défait de Pietrus et il n’y a plus que deux points d’écart. (65-63).

Superbe interception de Tchicamboud sur Blums et anti-sportive contre le Letton ! Très bonne entrée pour Steed qui réussit ses deux lancers (67-63). Diaw passe à 12 points après un bon rebond offensif (69-65).

26 points pour Parker après un tir à trois points (72-65) ! C’est vraiment un match dans le match que le meneur des Bleus livre avec Blums, lui aussi à 26 points. Une minute plus tard, le catch and shoot letton fonctionne encore avec une conclusion à 3 points de… Blums, qui ramène la Lettonie à trois unités (72-69).

Batum se réveille ! Servi par Diaw, l’ailier français ne manque pas son tir extérieur dans le coin gauche (75-70). Après un rebond de Noah, c’est Gelabale qui y va aussi de son shoot à 3 pts et les Bleus prennent huit points d’avance (78-70).

Et 32 pts pour Blums après une pénétration conclue avec élégance au nez et à la barbe de la défense. Derrière, Gelabale rate derrière la ligne mais Noah a suivi et arrache le rebond avant de mettre dedans et d’obtenir le lancer (81-72).

Tony Parker réussit un joli jump shot avant un and one classieux. La messe est presque dite, les Bleus ayant 12 pts d’avance à 1 minute de la fin.

Oh Bertans ! A 3 points dans le coin, l’ailier fait mal. Diaw inscrit le dernier panier de la partie pour une victoire de 11 points finalement (87-76).

 

Tags : , ,
Comments

Commentaires (17)

  1. SeanE

    Match pas mauvais mais le 5 majeur va devoir moins jouer si on veut aller loin.

  2. Patrick

    Je propose une amende de 1 000 euros chaque fois que Diaw ne se positionnera pas poste haut sur les attaques de zone.

  3. el gaucho

    Ce n'est que le début et on doit espérer que l'EDF trouve un meilleur rythme de croisière… M'enfin, prendre 76 points face aux lettons pour une équipe estampillée défensive, ça fait un peu tâche…

    J'ai pas vu le match et c'est mieux ainsi car je peux encore garder mes illusions…

    Blums, c'est pas une découverte pour ceux qui suivent le basket européen, et encore Valters n'est pas là…

    Demain Israël, OUH LA LA…

  4. AND11

    TRES très beau match… J'en redemande… Du grand plaisir sérieux…

    Alors Monclar est pas content parce que les 2 équipes shootent pas à 35% avec un score finale de 62-56, mais moi je dis OUI, vive ce types de matchs !!!!!!!

  5. el tractor 64

    c' était le match piège par exéllence !!!!!

    En face les lettons n' avaient rien à perdre, ils ont joué à fond devant leur public (ça compte)et ils nous n' ont pas fait de cadeaux.

    J' ai bien aimé ce match car y avait du rythme, de l' adresse, du suspense et les français ont été obligé de se sortir les doigts pour gagner ce match. Tant mieux car ce sera comme ça à tous les matchs : pas de cadeaux !!

    Pour cet Euro il n' y a pas de petites "nations" ça joue au basket et les favoris sont obligés de s' employer pour gagner.

    Personnellement, je me suis fait plaisir en voyant ces 3 matchs.

  6. Legendary Derrick Po

    Les points positifs :

    – Parker est injouable…

    – Diaw nous a fait un très beau match d'attaque, sur la zone notamment…

    – Pour un gars "limité" offensivement, Noah est présent sur toutes les attaques : il se présente, réclame le ballon : super activité… sans ballon…

    – Gelabale a de la glace qui coule dans les veines… Swissshhh…

    Points négatifs :

    – Parker est injouable… d'expérience, c'est pas franchement un si bon signe que ça…

    – Cette équipe, aussi talentueuse est-elle, n'a AUCUNE marge sur AUCUN adversaire. La preuve : on a bien failli y passer face à Janis "Nash" Blums et ses jeunes padawans…

    – Parker à 38 min et Diaw à 34 min contre la Lettonie… J'le sens pas sur ce coup là…

    – Batum et Pietrus n'ont pas encore finit leur sieste… Quelqu'un pour les réveiller ??

    Et sur ce coup là, je suis ok avec elgaucho : ce soir Israël… Oh lalalala… Halperin, Burstein, Blu, Pini, Eylyahu, Green… Tendu que je vais être. Grave tendu…

  7. Yoyo

    Pour repondre El gaucho et maskim

    Je pense que j'ai les bonnes lunettes

    De colo 2 fautes en 30 secondes

    4 points en 20 minutes

    Gros charlot ce mec et je confirme une tringle en défense

    j’attends de le voir contre des grosses équipes

    el gaucho – 27 août 2011 – 21 h 50 min

    Répondre

    Il défend largement un minimun (3 steals contre les Bosniaques)…

    Achète toi des lunettes…

    maksim – 28 août 2011 – 9 h 35 min

    Répondre

    La même que tout les autre sauf Yoyo…C’est pas Diamantidis mais c’est pas un plot non plus. Il a un déficit de puissance mais je préfère le voir lui sur le terrain que Lombahé-Kahudi.

  8. OscarAbine

    Ben si tu le dis, alors…

  9. Yoyo

    Pour repondre El gaucho et maskim

    Je pense que j’ai les bonnes lunettes

    De colo 2 fautes en 30 secondes

    4 points en 20 minutes

    Gros charlot ce mec et je confirme une tringle en défense

    j’attends de le voir contre des grosses équipes

    el gaucho – 27 août 2011 – 21 h 50 min

    Répondre

    Il défend largement un minimun (3 steals contre les Bosniaques)…

    Achète toi des lunettes…

    maksim – 28 août 2011 – 9 h 35 min

    Répondre

    La même que tout les autre sauf Yoyo…C’est pas Diamantidis mais c’est pas un plot non plus. Il a un déficit de puissance mais je préfère le voir lui sur le terrain que Lombahé-Kahudi.