La France bat la Russie et se qualifie pour les JO !

En battant la Russie, l’EdF s’offre la première finale européenne de son histoire et valide son billet pour les JO. Historique !

Depuis le temps qu’on attendait ça ! Pas seulement les résultats, les médailles et les honneurs, mais surtout la manière. Depuis le temps qu’on s’arrachait les cheveux, que les chaussons fusaient vers les postes de télévision ou que les cloisons encaissaient des coups de poings. Pas seulement à cause des désillusions, des écœurements et des coups du sorts, mais surtout à cause de la manière.

Ces dernières années, supporter l’équipe de France a souvent été calvaire fait d’un amour très fort pour la composition de ces escouades, plus ou moins combatives mais toujours attachantes, et d’un profond malaise au moment de solder les comptes. Les espoirs couchés sur le papiers en début de compétitions, trop souvent, sont allés se fracasser contre la réalité du terrain face à des équipes trop bien en place, trop rusées, trop grandes, trop truqueuses ou trop adroites, bref trop basket.

Mais ce soir, tout ceci est éclipsé, car cette équipe de France 2011 a prouvé tout au cours de cet Euro qu’elle s’était bien hissé à un niveau qu’on avait perdu l’espoir de lui voir atteindre, celui de l’une des deux meilleures équipes du Vieux Continent.

Face à la Russie, alors que son avenir olympique était en jeu et qu’elle avait l’occasion de prendre son destin à bras le corps pour s’offrir une ultime revanche face à l’Espagne, l’EdF a joué sa chance avec détermination et savoir faire pour s’imposer finalement 79-71.

Tony Parker, bien sûr, a de nouveau été admirable dans sa capacité à exister quand il le fallait et à, mieux que jamais, réussi à emprunter tel un funambule la ligne ténue entre l’agressivité offensive et la gestion collective (22 pts à 9/20, 3 rbds, 3 pds et 4 steals). Mais c’est également parce qu’il n’était plus obligé d’en faire trop.

Cette équipe de France là ne se résume désormais plus à lui seul, comme la Grèce ne s’est jamais résumée à Papaloukas ou Diamantidis et comme l’Espagne ne se résume pas à Pau Gasol.

En Nicolas Batum (19 pts à 6/8, 7 rbds et 4 pds), elle a trouvé l’ailier surdimensionné athlétiquement mais tout en contrôle, dont elle avait tant rêvé par le passé (on a cru un moment que Tariq Abdul-Wahad ou Mickael Pietrus incarneraient de joueur). Avec Nando De Colo (9 pts à 3/5, 5 rbds, 2 pds et 2 steals), elle possède désormais un vrai combo guard capable tout autant de créer que de gérer, de scorer que de distribuer pour donner des passes décisives ou tout simplement du rythme. Tous deux ont été décisifs ce soir. Batum par son adresse extérieure et son abattage fantastique au rebond, et Nando par sa sérénité balle en main, sa gestion du jeu et son sang froid.

Mais cette confiance dégagée par les lignes arrières s’est nourrie du travail de sape effectué à l’intérieur par Joakim Noah (7 pts à 2/5, mais 8 rbds, 2 pds et une omniprésence dans la raquette qui a totalement brisé le jeu intérieur des Russes dans le troisième quart-temps), Florent Piétrus (4 pts mais une claquette décisive sur le fil) et même Ali Traoré, sorti du banc en puncheur pour frapper au foi (8 pts à 4/6 en 10 min) et même défendre !

« On s’est battus comme des chiens, on a montré qu’on était des chiens », hurlait Noah après coup.

Comme des chiens, oui, mais des chiens de meute, non pas des chiens errants, s’épuisant vainement à force de cavaler de façon désordonnée. Ensemble, cette équipe a avancé avec sérénité vers la victoire et a su aller la chercher dans les moments durs.

La Russie est certes restée dangeureuse jusqu’au bout (après tout, elle n’était pas invaincue par hasard et, tant qu’elle comptera Andrei Kirilenko, Viktor Khryapa et David Blatt dans ses rangs, elle ne pourra pas être prise à la légère), mais jamais on n’a réellement sentie l’équipe de France en danger.

« On prend nos revanches petit à petit, 2005, 2007… », confiait Parker l’œil malicieux en rappelant la douleur des éliminations aux mains de la Grèce puis de la Russie et en laissant forcément penser à la dernière défaite en date, la seule de ce tournoi, face aux Espagnols

Car maintenant nous y sommes, aux Jeux Olympiques et en finale de l’Euro et il ne reste plus qu’un adversaire encore debout : l’Espagne.

« Le Championnat est encore long, on a encore 40 minutes pour aller plus haut ! », rappelait d’ailleurs Flo Pietrus.

La dernière marche à gravir sera peut-être la plus difficile, mais cette opportunité historique d’accéder à la finale, la France se l’est offerte comme il convient : avec de l’intelligence, du cœur et de l’émotion. Bref, avec la manière.

 

STATS

France

No. Player Min FG 2P FG 3P FG FT REB AS TO ST BS PF Pts
M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot C D
4 J. Noah 30:09 2/5 40.0 2/5 40.0 0/0 0.0 3/4 75.0 2 6 8 2 1 1 0 4 2 7
5 N. Batum 34:14 6/8 75.0 3/3 100.0 3/5 60.0 4/4 100.0 3 4 7 4 1 1 2 3 6 19
6 K. Seraphin 00:00 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
7 A. Albicy 00:00 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
8 C. Kahudi 08:19 1/1 100.0 1/1 100.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 3 0 2
9 T. Parker 37:06 9/20 45.0 6/16 37.5 3/4 75.0 1/2 50.0 1 2 3 3 5 4 0 1 3 22
10 A. Traore 09:58 4/6 66.7 4/6 66.7 0/0 0.0 0/0 0.0 2 1 3 0 4 0 0 2 1 8
11 F. Pietrus 14:44 1/1 100.0 1/1 100.0 0/0 0.0 2/2 100.0 0 0 0 2 1 0 0 2 2 4
12 N. De Colo 29:00 3/5 60.0 2/3 66.7 1/2 50.0 2/2 100.0 0 5 5 2 3 2 0 3 3 9
13 B. Diaw 33:36 3/9 33.3 3/8 37.5 0/1 0.0 0/0 0.0 2 1 3 1 4 2 0 2 0 6
14 S. Tchicamboud 00:00 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
15 M. Gelabale 02:54 1/1 100.0 1/1 100.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 2
Team 2 4 6 0 0
TOTAL 30/56 53.6 23/44 52.3 7/12 58.3 12/14 85.7 12 23 35 14 19 10 2 21 17 79


Russie

No. Player Min FG 2P FG 3P FG FT REB AS TO ST BS PF Pts
M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot C D
4 A. Vorontsevich 12:51 0/1 0.0 0/1 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 1 1 1 0 0 0 0
5 T. Mozgov 22:29 4/7 57.1 4/7 57.1 0/0 0.0 4/8 50.0 1 3 4 2 2 1 1 2 6 12
6 S. Bykov 30:41 3/5 60.0 2/2 100.0 1/3 33.3 0/0 0.0 0 1 1 2 2 0 0 1 1 7
7 V. Fridzon 13:59 1/4 25.0 0/2 0.0 1/2 50.0 0/0 0.0 0 0 0 1 2 1 0 0 0 3
8 A. Shved 17:55 2/7 28.6 1/4 25.0 1/3 33.3 2/2 100.0 1 2 3 3 3 0 0 3 3 7
9 N. Shabalkin 00:00 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
10 V. Khryapa 32:20 2/6 33.3 1/3 33.3 1/3 33.3 4/4 100.0 2 1 3 5 3 2 2 2 7 9
11 S. Antonov 04:21 2/3 66.7 2/3 66.7 0/0 0.0 0/0 0.0 1 0 1 0 0 0 0 1 0 4
12 S. Monya 20:22 3/9 33.3 1/5 20.0 2/4 50.0 0/0 0.0 0 2 2 1 1 1 0 1 0 8
13 D. Khvostov 00:00 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
14 A. Ponkrashov 12:50 0/1 0.0 0/0 0.0 0/1 0.0 0/0 0.0 0 1 1 2 1 1 0 2 1 0
15 A. Kirilenko 32:12 8/11 72.7 6/7 85.7 2/4 50.0 3/3 100.0 1 2 3 2 0 3 0 5 3 21
Team 2 1 3 0 0
TOTAL 25/54 46.3 17/34 50.0 8/20 40.0 13/17 76.5 8 13 21 19 15 10 3 17 21 71

 

Team FG 2P FG 3P FG FT REB AS TO ST BS PF Pts
M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot C D
France 30/56 53.6 23/44 52.3 7/12 58.3 12/14 85.7 12 23 35 14 19 10 2 21 17 79
Russia 25/54 46.3 17/34 50.0 8/20 40.0 13/17 76.5 8 13 21 19 15 10 3 17 21 71

 

Le LIVE

Tags : ,
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires (18)

  1. arbraz

    Magnifique les Bleus! Que du bonheur de voir une equipe avec autant de niac! Et apres la polémique on rejoue les espagnols en final :-) Trop cool! Ca va être super chaud. Mais de toute façon on va aux JO.

  2. mrj

    ils ont aucune chance contre l'espagne. faudrait que gasol et navarro passent en travers. impossible.

  3. SeanE

    Bien joué.

    Si on veut gagner contre les espagnols, il faudra que Flo Pietrus (pas de tentative a 3pts et une bien meilleure defense), Gelabale et Traoré (pas de TO stupide) jouent bien mieux.

    Mai j'ai confiance. Noah est un joueur comme Macvan, pas specialement brillant mais qui fait gagner son equipe. Ces joueurs sont inestimables.

    Heureux de voir que l'investissement de TP toutes ces annees est récompensé.

  4. snek

    mais suce toi tocard au lieu de toujours raconter de la merde

  5. OscarAbine

    Et va ptêt enfin falloir commencer à reconnaître les talents de Collet à la tête de cette équipe…

    Aussi…

  6. hornets45

    Salut à tous :)

    Moi et un ami sommes lancés dans la création d’une page facebook sur l’actu du basket en ce jour de finale :D
    https://www.facebook.com/pages/Basket-World/27589….

    Rejoignez la page SVP se serait sympa :)