La France chute lourdement face à l’Espagne

L’équipe de France a pris une jolie correction face à l’Espagne (77-53) et mesure maintenant le chemin qu’il lui reste encore à parcourir.

Un pilule, voici comment on pourrait, grossièrement, qualifier ce match. L’équipe de France était arrivée pleine d’espoir pour rencontrer l’Espagne, fière de ses deux premier succès contre le Canada et heureuse d’avoir récupérer Joakim Noah pour de bon, elle est repartie la tête bien basse.

Dès le premier quart-temps, le ton a été donné après que l’EdF a encaissé un 19-2 dévastateur. Manque de pression défensive d’un côté, maladresse dramatique de l’autre, les Français ont manqué de rythme et l’ont payé le prix fort face à une équipe aussi talentueuse et exigeante que la Roja.

Pau Gasol, royal, avait déjà 17 points à la mi-temps en s’étant en prime offert le luxe d’inscrire deux paniers à trois-points, et le score faisait déjà très mal (45-21 à la pause).

Malgré une bonne entrée de Noah et un apport défensif intéressant de Florent Piétrus et de Mike Gelabale en sortie de banc la France a trop manqué de constance et d’agressivité pour espérer mieux.

En face en revanche, les Espagnols n’ont pas eu ce problème et ont parfaitement su gérer les alternances contre-attaques/jeu posé, jeu intérieur/adresse extérieure. Leur raquette a d’ailleurs tenue toutes ses promesses, avec un duo de Gasol prolifique et un Serge Ibaka intenable pour ses grands débuts avec la sélection.

Bref, une démonstration des Espagnols qui, même en levant clairement le pied en fin de match, on conservé un écart important jusqu’au bout (77-53 au final) et qui ont brisé momentanément on l’espère l’élan des tricolores.

Tony Parker le reconnaissait lui-même au micro de David Cozette juste après la rencontre, les Français ont manqué de mordant.

« Ça nous montre qu’on a encore un long chemin devant nous« , expliquait-il.

« Ils nous sont rentrés dedans et nous avons joué sur un faux rythme.« 

L’équipe de France était, il est vrai, peut-être un peu fatiguée après avoir enchaîné deux semaines de préparation, mais ce match montre en tout cas ce à quoi elle devra s’attendre en termes d’intensité et de savoir faire une fois le début de la compétition.

En attendant, les joueurs ont désormais trois jours de repos devant eux… et encore plus de travail sur la planche à leur retour.

Tags : , , , , ,
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires (25)

  1. Tapion

    Elle a vraiment la classe cette équipe d'Espagne… Puis Ricky Rubio, quelle élégance! Pareil pour Pau Gasol.

    Sinon heureusement que Parker est là. Le jour où il prend sa retraite, les autres peuvent se mettre au curling.

    Mais bon, ce n'est qu'un match. Allez les bleus.

  2. Patrick

    Leçon de basket.

    En Espagne comme en Serbie ou en Lituanie on apprend à tous les joueurs, même les pivots, à shooter de partout sur le terrain.

    Il serait temps qu' en France on sanctionne les dunks dans les catégories de jeune et qu' on arrête de croire qu' à 2,15 on ne peut pas marquer à 8m.

    Embauchons aussi un entraineur espagnol pour former nos entraineurs. Dans les catégories de jeunes, les équipes espagoles écrasent la concurrence par leur jeu collectif. En ce moment les juniors filles font un carnage à l' euro.

    Pourquoi de Colo refuse-t-il, comme d' autres, de shooter? Une épidémie de diawite aigue?

  3. el tractor 64

    Ce fut chiant comme match !!!

    L' équipe de France a montré qu 'elle était très, très loin de la qualif au tournoi prè-olympique de Londres.

    Trop naïfs en défense, pas de rythme en attaque. Dès qu' un joueur avait la balle il se dépéchait de faire la passe sans se mettre en position de "triple menace".

    Pas de révolte, pas de durcissement du jeu. Ce fut une corrida !!!

    Heureusement que la coupe de cheveux de Rudy a apporté un plus à ce match (trop abusé la mèche sur le côté version jeune premier).

    Plus sérieusement s' il n' y a pas de réveil collectif on va encore partir pour un campagne européenne méga frustrante.Et on encouragera une autre équipe que la France au JO de 2012 vù qu' elle ne sera pas qualifiée (une fois de plus !!!!!)

  4. bigodu71

    diot est a coté de ses pompes serieusement il est a l'image de sa saison… et daccord avec toi patrick nos interieurs shooteur sont: petro ajinca(pas dans les selectionnés les 2) mais logique ils ne jouent pas assez en nba mais traoré sait shooter mais ne joue pas… donc c'est penetration pour arriver sous le panier pour les interieurs!!

    et serieusement le(s) systeme(s) a collet sont chiants a voir ils ne font pas ressortir les qualités offensive de chaques joueurs… (apres je ne suis que spectateur lui est selectionneur)

  5. Rahsaan

    de mettre des paniers pas de faire des passes *

  6. OscarAbine

    Match de prépa, rien de plus, rien demoins.

    Et passer +40 à la Russie en prépa ne garantit pas un succès à l'Euro, cf 2007…

  7. Tieum67

    Moi j'ai bien aimé Mickael G hier soir coté français

  8. basketteurs

    manger tout cru et collet ne donne vraiment pas envie de se révolter

  9. Rapid

    Y a pas de quoi paniquer non plus

    on joue la meilleure équipe d'europe chez elle après une prépa physique super intense. Donc honnêtement la prestation d hier me surprend pas plus que ça. On sait bien qu'on est très limite dans le jeu placé pour plein de raison et la comme on a quasi pas eu de jeu rapide on s'est cassé les dents. Je pense qu'à l euro on défendra plus dur et ça changera pas mal de chose.

    Donc voilà faut pas non plus être ultra pessimiste. On sait bien que la qualif ça va être ultra dur mais c'est faisable. On jouera pas l espagne tous les jours et quand on mettra de l intensité en défense on pourra embêter pas mal d équipes. Est ce que ça suffira ? Je sais pas…. Mais pour moi y a pas de surprise sur ce qu'on a pu voir de l edf pour l instant. Elle est comme on s'y attendait avec ses forces et ses éternelles lacunes.

    ça sert à rien de descendre untel ou untel (de colo parker …. ). Hier c'est toute l équipe qu'est passée à travers et vaut mieux que ça arrive maintenan que dans 1 mois

  10. ludo

    Sa confirme qu'on a que 3 gros joueurs dans le roster: Parker, Diaw et Noah, faut arrêter de dire on a autant de joueurs NBA … C'est comme le PSG l'équipe de France, on empile des noms (eux mêmes estampillés NBA) et on pense que sa va marcher … DeColo, Batum, Diot décevant …

    L'Espagne c'est autre chose, à part l'an passé avec Gasol personne refuse la séléction, et on la bien vu hier, leur collectif est largement au dessus

  11. tony

    Le demi dieu de proA, Batum, n'a rien pu faire? punaise j'en reviens pas…