La France dans l’histoire, Navarro touche au sublime

Encore une fois magnifique, la journée d’hier restera dans l’histoire grâce à la perf française

La journée de vendredi est dans la continuité des précédentes, depuis le début de cet Euro : prenante, pleine de surprises… Sauf que là, elle bascule dans l’inoubliable grâce à la perf de l’EdF. A part ça ? La Serbie sombre, et l’Espagne gagne mais encore une fois sans convaincre.

Grèce-Serbie 87-77

Ahhhh, nos amis grecs. Après 10 minutes, le TPO est devenu une quasi évidence : dynamités par un 34-8, les Serbes ont pris le mauvais chemin. Ils vont finalement mourir à 10 pts et se condamner à deux ans de purgatoire, jusqu’à l’Euro 2013. La mission d’Ivkovic se termine donc d’une manière peu envisageable.

La Grèce sauve les apparences, et gagne le droit de jouer la 5e place face à la Lituanie. C’est dire la densité de cet Euro.

Ioannis Bourousis domine encore (27 pts, 6 reb), Zizis est gonflé à bloc (18 pts, 5 pds) et Fotsis fait du Fotsis (16 pts, 8 reb, 2/2 à 3 pts). En face, Marko Keselj (22 pts) et Nenad Krstic (15 pts) sauvent les apparences. Dusko Savanovic, bien ciblé, n’a pas pu s’exprimer comme lors des matches précédents. Milos Teodosic a contracté le syndrome Rubio avant le match.

Espagne-Macédoine 92-80

Ils y ont cru une mi-temps. 20 minutes, avant que Juan Carlos « le commissaire » Navarro ne devienne complètement fou. Avec 19 pts (sur 35) dans le 3e QT, la Bomba a signé une performance inqualifiable. La Macédoine n’a pas lâché, mais l’impact de l’arrière du Barça a fait basculer la rencontre.

Sans Navarro, personne ne sait ce qu’il aurait pu se passer, car en face McCalebb a lui aussi touché au sublime. Auteur de 25 pts (et 5pds), le meneur de la Montepaschi a été sale. Il n’y a pas d’autres mots. Antic (17 pts, 9 reb), Illievski (15 pts) etSamardziski (12 pts, excellent dans son rôle) ont tenu bon, mais ça n’a pas suffit. Le chantier intérieur initié par les frèresGasol (22-17 pour Pau, 11-10 pour Marc) est surhumain. Mais Jooks n’a pas peur de ça.

France-Russie 79-71

On manque de superlatifs. La rencontre qui a opposé la France et la Russie est de celles qui restent et marquent les esprits. Un match total, agréable, engagé, entre deux équipes ayant tout fait pour ouvrir le jeu. Tout a été dit ou presque, donc on ne va pas épiloguer. La France est aux JO et a une médaille. Reste à savoir de quel métal… Une page peut s’écrire dimanche. On y croit.

Niveau stats, TP a fait grosse impression, tant dans les chiffres que dans le jeu d’ailleurs. 22 pts dont un 3/4 à 3 pts. Le meneur français commence à également bien maîtriser le tir en zone intermédiaire. Nico Batum a été Pippenesque (22 pts, 7 reb, 4 pds, 2 ctr), Ali super rentable (8 pts en 10 min), Noah solide (7 pts, 8 reb).

La Russie a prouvé que c’était une belle équipe, et il a fallu une EdF de très haut niveau pour s’en défaire. AK47 ne ressemble en rien au joueur d’Utah (21 pts, 3 reb, 3 int, 2 pds), et Mozgov utilise bien ses 2.16m (12 pts, 4 reb.).

La zone russe a posé des problèmes, mais l’adresse extérieure des Bleus, encore une fois au cours de cet Euro, a fait la différence : 58.3%, 7/12.  Le 85.7% aux LF, autre carence traumatisante, est plutôt bon signe. Ces chiffres indiquent la confiance et la bonne « santé mentale » de l’équipe. Une des clés de dimanche sera la domination au rebond, sans partage contre les Russes (35 à 21).

L’or, s’il vous plait.

Observations en vrac :

  • Thierry Normandie, subtil, trouve qu’avec Mme Pietrus et la sœur de Jooks, le niveau est également historique dans les tribunes.
  • Un gros Zizis contre la Serbie !
  • Avec la victoire de ce soir, le basket français a l’honneur de bientôt pouvoir découvrir… France 4…
  • Navarro a encore fait la police.
  • Pas trop le cafard, David Blatt ?
  • Le Service des sports de France Télévisions a contacté l’AFP pour vérifier la dépèche : la France a bien battu la Russie et non l’URSS comme le pensait Daniel Bilalian.
  • Lu sur le site de Pole Emploi : Urgent : France 4, chaîne du service public, cherche deux journalistes ayant déjà vu un match de basket pour créer un service des sports d’ici dimanche, et accessoirement commenter une rencontre. Débutants acceptés.
  • Et si le meilleur atout médiatique de l’EdF, c’était Yannick Noah ?
  • Jacques, n’oublie pas la perruque…
  • Respect à la Macédoine, on aurait kiffé un upset de plus. Surtout celui là.
  • On a eu mal pour le cercle, sur le tomar ligne de fond de Nico.
  • La Ministre des Sports sera de la fête dimanche. Devant vos écrans, vous pourrez donc jouer à « trouvez la MILF ».
  • On connaît les candidats au TPO : Grèce, Lituanie, Russie et Macédoine. Rien que ça.
  • Regret N°1 : On ne verra pas TP face à McCalebb
  • Regret N°2 : On ne verra pas Yannick Noah à Kaunas dimanche
  • Le public lituanien a chambré la Russie sur la fin de match. Espérons qu’ils se rappellent à quel point ils aiment l’Espagne dimanche.
  • Charles Kahudi pour masser les côtés de Navarro ?
  • Aujourd’hui Ricky Rubio a marqué des tirs extérieurs.
Tags : , , ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (2)

  1. BCMers

    Très juste la comparaison avec Pippen (ancien joueur des Blazers d'ailleurs…)

  2. moumounigan

    Je propose Flo Pietrus en mode "Manimal" pour défendre sur Nava'. On demande juste qu'il lui mange les mains.