La France prend une petite claque face à l’Espagne

Les Bleus ont compris le chemin qu’ils leur restaient avant d’arriver au niveau espagnol.

Si les premiers adversaires de la France en préparation avaient donné des frissons aux Bleus à certains moments sans jamais vraiment inquiéter le groupe, hier soir, face aux Espagnols, les hommes de Vincent Collet n’ont clairement pas fait le poids.

«On a été vite à 20 points et ça a été difficile de revenir. Le match a été vite plié« , avouait Nando De Colo déçu. « C’est une équipe qui sait jouer au basket, qui se connaît depuis longtemps. Et contre cette équipe là, tu ne peux pas laisser passer les petits détails qui font la différence.»

Il faut dire que notre équipe était loin de ce qu’elle sera logiquement dans 2 semaines. Avec un Tony Parker limité à 6 minutes et un Batum toujours interdit de jeu, la tâche s’annonçait compliquée. L’Espagne prend vite de l’avance portée par FernandezLlull et Ibaka (12-4) tandis que nos joueurs accumulent les pertes de balles (6 en 10 minutes…). Fin de premier quart temps : -14 pour les Bleus (25-11).

Dans le 2e quart, les Bleus retrouvent un peu leur adresse et leur défense et refont leur retard (31-25) grâce notamment à Pietrus et De Colo. Mais à la pause, l’Espagne est toujours devant 38-29.  Au retour des vestiaires, l’Espagne accélère et la France reste sur le carreau. Nouvelles pertes de balles (15 en 30 min..) et l’écart gonfle à +20 en faveur des locaux. Les intérieurs espagnols marchent sur nos Français qui n’arrivent pas développer leur jeu rapide. La Roja s’impose sans souci 81-65.

« Il nous manque des joueurs cadres. On n’est pas la dream team, on a fait des erreurs bêtes« , déclarait Boris Diaw. « On n’a pas trouvé les solutions en deuxième période. Contre la Grande-Bretagne on avait fait une grosse deuxième mi-temps, on ne l’a pas fait cette fois, la montagne nous paraissait peut-être trop grande.»

L’EDF termine la partie avec un terrible 34,4% au shoot et même 28,2% à 2-points. Nando finit meilleur marqueur avec 13 pts. Côté espagnol,Llull assure 15 unités tandis que Navarro avait, comme Batum, été laissé sur le banc.

«On a eu une entame difficile sur le plan défensif. Après on a bien travaillé jusqu’à la mi-temps, ce qui nous a permis de revenir. Mais malheureusement, on a été beaucoup moins présents en deuxième mi-temps« , expliquait Collet. « On leur a laissé beaucoup plus d’intervalles. Et puis offensivement, on a eu un manque de réussite, en particulier dans les tirs intérieurs, qui nous pénalise beaucoup. Parce que même quand on avait des actions bien amenées, on n’a pas concrétisé.»

Tags : , , , , ,
Comments

Commentaires (18)

  1. GW

    -17 en 14min pour Boris Diaw. La stat qui fait mal…

  2. lukbel

    oh non Kevin 2/11 et Fabix 0/4 keskicepass?

    pourtant je les aiment ces joueurs, j'y crois!

  3. Burt Cassander

    je suis arrivé ds le dernier quart à -20 pts… Pas jojo. Turiaf il a vraiment du mal, il s'est fait bouffer par Ibaka quelque chose de bien. Vivement le retour de Traore, histoire de pouvoir mettre des points dessous, plus finement que des dunks de rhinocéros. Face à une équipe comme l'Espagne, y'en a besoin.

    Par contre j'ai remarqué que les joueurs n'arrêtaient pas de glisser, et que les français d'ailleurs. Triste soirée, mais ce n'est que la prépa…

  4. Jap14

    28% à 2pts, dont un vilain 4/21 pour nos 3 intérieurs, c est rédhibitoire face à l'Espagne, trop de TO aussi

  5. soldi

    Ya pas de jeu interieur ,turiaf est tres court ,mister K est pas pret

    pour Prendre en charge le jeu dessous,un mec comme mahinmi aurait ete

    précieux car traore sait pas defendre .Colet et la fede devrait lui mettre un blame et une amende pour foutage de gueule à mahinmi

  6. AND11

    C'était l'Espagne. Jouer ces monstres sert uniquement à faire redescendre sur terre TP et ses rêves de finale.

  7. will

    Y a-t-il une rediff du match prévu ? Merci !

  8. MiLissounga

    ALors Diawara, il y va ou pas au final?