La France remet ça face à l’Allemagne

Dominée dans le premier quart, l’équipe de France l’a finalement emporté face à l’Allemagne pour son entrée dans le tournoi de Strasbourg.

UNE-390-EDF-batum-decolo-300x338France 74-66  Allemagne

Pour son entrée dans le tournoi de Strasbourg, l’équipe de France retrouvait l’Allemagne qu’elle avait dominée sur ses terres trois jours plus tôt. Après un début poussif, les Français ont une nouvelle fois pris le dessus sur la jeune sélection allemande.

Les Allemands en feu

Sans Thomas HeurtelJoffrey Lauvergne niMike Gelabale mais avec Tony Parker de retour de vacances et titularisé à la mène malgré une douleur à la cuisse, les Bleus ont donc démarré timidement. Un retard à l’allumage qui profite aux Allemands qui entrent mieux dans le match et mènent rapidement 6-0. Le local de l’étape, Alexis Ajinça monte quant à lui en régime et dans son sillage, les hommes de Vincent Collet tentent de résister à un adversaire qui prend le large grâce à un 5 sur 5 derrière l’arc dans les quatre premières minutes (4-15). Le temps d’effectuer quelques ajustements, la France sort enfin la tête de l’eau. Sous l’impulsion d’un TP, qui sur une finition acrobatique, bénéficie d’un and one, les Bleus recollent à trois points (12-15). La défense française est désormais plus organisée et l’adresse allemande s’en ressent. Et si les tricolores sont toujours aussi approximatifs, ils sont à nouveau dans la partie à l’issue du premier quart-temps (20-24) dominé par des visiteurs en pleine réussite à longue distance à l’instar d’un Lucca Staiger on fire (3/3).

Alexis Ajinça omniprésent

Antoine Diot signe une entrée efficace et son agressivité relance la machine française. Avec un cinq rajeuni dans lequel figurent notamment Evan Fournier et Léo Westermann, les Bleus sont davantage présents dans les duels et provoquent les pertes de balle germaniques. La France recolle enfin sur un shoot longue distance d’Evan Fournier (32-32) et prend pour la première fois l’avantage sur une claquette d’un Ajinça omniprésent au rebond (34-32). Dans un match ou chaque équipe connaît beaucoup de déchet (12 pertes de balles de chaque côté), ce sont les Bleus qui virent en tête à la mi-temps (41-38) dans le sillage des 10 points de Tony Parker et des 10 points et 5 rebonds d’Alexis Ajinça.

The Nicolas Batum Show

Dominée au rebond, l’Allemagne continue de s’appuyer sur son adresse extérieure. La défense française  se montre plus agressive à l’image d’un Nicolas Batum qui a des mains partout en défense et assure le show en attaque sur un dunk rageur. A défaut d’exécuter leurs systèmes à la perfection, les Bleus contrôlent leur mince avantage et épuisent la jeune garde allemande. Après Ajinça, c’est Johan Petro (8 pts) qui poursuit le travail de sape initié par le pivot de la SIG pour canaliser Tibor Pleiss (9 points, 5 rebonds ce soir). Un effort qui libère les espaces et permet à Batum de trouver la cible de loin pour la première fois du match avant de s’offrir un nouveau dunk en contre-attaque. Insaisissable, l’ailier de Portland, auteur de 10 points dans le troisième acte, donne le plus gros avantage du match en faveur des Français (57-49).

Alexis Ajinça comme à la maison

Enfin à l’abri après un troisième quart davantage maîtrisé, l’équipe de France prend 10 longueur d’avance. Et alors que Pleiss est renvoyé sur le banc après sa quatrième faute, les Allemands abusent du tir primé sans retrouver leur réussite de début de rencontre.  A l’approche du money time, le break est fait les Bleus vont gérer leur avantage dans une fin de match maîtrisée. Malgré une entame une nouvelle fois délicate, les joueurs de Vincent Collet débutent le tournoi de Strasbourg par un succès. Une victoire acquise grâce à un excellent Alexis Ajinça (17 pts, 7 rbds) au combat jusque dans les derniers instants et meilleur joueur sur le parquet ce soir, bien épaulé par les 10 points de Tony Parker et les 11 points, 5 interceptions et 4 passes de Nicolas Batum. De bon augure avant d’affronter la Croatie, dès demain.

FRANCE

STARTERS POS MIN FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF PTS EV
5 N. BATUM 24:03 4-8 50 2-5 40 1-2 50 0 2 2 4 1 5 1 2 11 17
9 T. PARKER 18:37 2-3 67 1-1 100 5-5 100 0 1 1 1 2 1 0 0 10 10
12 N. DE COLO 18:40 2-7 29 0-3 0 0-0 0 0 1 1 1 0 3 0 4 4 4
13 B. DIAW 22:07 2-6 33 0-1 0 0-0 0 2 2 4 3 2 0 0 0 4 5
14 A. AJINCA 20:44 4-6 67 0-0 0 9-10 90 3 4 7 1 3 1 1 4 17 21
BENCH POS MIN FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF PTS EV
6 A. DIOT 18:27 1-3 33 1-2 50 0-0 0 0 1 1 4 3 3 0 1 3 6
7 J. PETRO 13:40 3-3 100 0-0 0 2-2 100 1 1 2 0 0 0 0 5 8 10
8 C. LOMBAHE-KAHURI 11:42 1-3 33 0-0 0 2-3 67 0 2 2 0 1 0 0 1 4 2
11 F. PIETRUS 19:55 2-2 100 0-0 0 0-2 0 2 1 3 0 1 0 0 3 4 4
17 K. TILLIE 03:32 0-0 0 0-0 0 0-0 0 0 1 1 0 2 0 0 1 0 -1
19 L. WESTERMANN 16:10 1-4 25 1-3 33 3-4 75 0 1 1 1 1 1 0 1 6 4
20 E. FOURNIER 12:16 1-3 33 1-2 50 0-0 0 0 1 1 1 1 0 0 0 3 2
TEAM TOTALS 23-48 48 6-17 35 22-28 79 8 18 26 16 17 14 2 22 74
Entraîneur:: COLLET VINCENT Pts après balles perdues: 19 Pts intérieurs: 28
Assistant: COMMERES JACQUES, NELHOMME RUDDY Pts de 2ème chance: 9 Pts en contre-attaque: 6

ALLEMAGNE

STARTERS POS MIN FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF PTS EV
5 N. GIFFREY 20:03 2-4 50 2-3 67 2-2 100 1 2 3 0 2 0 0 3 8 7
6 P. GUNTHER 11:23 1-2 50 1-2 50 0-0 0 0 1 1 1 3 0 0 1 3 1
8 H. SCHAFFARTZIK 22:31 2-5 40 2-4 50 2-2 100 0 1 1 3 4 0 0 2 8 5
11 T. PLEISS 18:25 3-9 33 1-1 100 2-2 100 3 2 5 0 2 0 0 4 9 6
24 A. KING 26:16 0-1 0 0-1 0 2-2 100 1 4 5 1 1 1 0 2 2 7
BENCH POS MIN FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF PTS EV
7 P. ZWIENER 15:47 0-0 0 0-0 0 4-4 100 2 1 3 1 0 0 0 2 4 8
9 K. TADDA 09:15 0-4 0 0-3 0 0-0 0 0 0 0 2 1 0 0 0 0 -3
10 L. STAIGER 26:12 5-10 50 5-10 50 0-0 0 0 0 0 1 1 2 0 0 15 12
13 B. DORETH 12:02 1-4 25 0-1 0 0-0 0 0 2 2 3 1 0 0 3 2 3
14 A. SEIFERTH 10:08 1-2 50 0-0 0 2-2 100 0 3 3 0 1 2 0 3 4 7
15 M. ZIRBES 11:26 4-4 100 0-0 0 1-2 50 0 1 1 0 1 2 0 1 9 10
31 N. SIMON 10:30 1-1 100 0-0 0 0-0 0 0 0 0 1 4 0 0 2 2 -1
34 J. LISCHKA 05:57 0-0 0 0-0 0 0-0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 0 -1
TEAM TOTALS 20-46 43 11-25 44 15-16 94 7 17 24 13 22 7 0 24 66
Tags : , , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. pekovic1er

    ma team ( avec les raisons )

    tp (pas de discussion)
    heurtel (jeu à l'européenne)
    westermann (pour le futur)
    de colo (doit avoir les crocs après sa saison quasi blanche )
    fournier (l'avenir du poste 2 )
    batum (pas de discussion)
    gelabale (pas de discussion)
    kahudi (un bon défenseur)
    diaw (pas de discussion)
    lauvergne (jeune grand et hyper motivé)
    ajinca ( grand et adroit )
    et pietrus (malgré les prestations moyennes pour montrer la voie de la défense)