La France s’impose dans la douleur

La zone turque a bien failli tuer la France dans le dernier quart, mais l’EdF a réussi à arracher ce match capital pour la suite.

Une fois encore, on commence en essayant de jouer dessous, mais malheureusement sans succès. Il faut finalement que Batum réalise une première interception et file au dunk pour ouvrir le score des Français.

Le début de match est très âpre, et le score n’est que de 2-2 au bout de 3 minutes. La défense française est trop statique, manque de rotations, et se laisse endormir par le rythme des Turcs. 7-2 pour la Turquie à 6 min.

Boris Diaw est très mobilisé en attaque mais il n’a aucune réussite. Omer Onan fait un travail énorme en défense et se montre efficace en attaque, il pousse l’écart à 10-2 avant que Tony Parker ne rentre deux petits tirs à mi-distance pour stopper l’hémorragie et recoller à 10-6.

Le temps mort de Vincent Collet a fait du bien et la défense des Français est plus active. Du coup, on retrouve un peu de rythme en attaque face à la très grosse défense des Turcs et un panier à trois-points de Nico Batum nous permet d’équilibrer encore un peu plus l’attaque.

L’EdF recolle à 12-11 sur un tir de Kévin Séraphin du poste haut (on est sur un 9-2). En revanche, Omer Asik fait un carnage au rebond offensif (les Turcs ont mis 9 de leurs 14 premiers points sur des deuxièmes chances).

Nicolas Batum fait un énorme début de match dans son activité des deux côtés du terrain.

Score à la fin du 1er quart temps : 14-12 pour la Turquie

………………………………………………………………………………………………………………………………

Le début de deuxième quart est tout aussi compliqué, mais les rotations de Vincent Collet réussissent leur entrée en match. Jean-Charles Kahudi et Kevin Seraphin se font notamment sentir au rebond et dans le combat, tandis qu’Ali Traoré permet à l’EdF de passer pour la première fois devant au score 19-18.

Ali fait même une séquence remarquable en défense sur Oguz Savaz qui se termine par une faute offensive du pilonne turc. Batum en profite pour faire un coast to coast dans la foulée pour aller claquer l’un des plus beaux dunks du tournoi (23-22 pour la France).

Batum est peut-être bien en train de réaliser l’un des ses meilleurs matches avec l’EdF (il est déjà à 13 pts à 5/7) et il permet à la France de prendre 3 pts d’avance : 28-25 à 2,30 de la mi-temps.

L’équipe de France est maintenant vraiment en action et semble avoir pris la mesure de la Turquie au niveau de l’engagement physique et du combat. L’activité des Batum, Pietrus et compagnie permet de faire travailler la Turquie dans la douleur de s’offrir des occasions en attaque.

Joakim Noah a du mal à se mettre en confiance face aux intérieurs turcs mais l’apport de Flo Pietrus et des autres intérieurs a permis de limiter les dégâts.

Score à la mi-temps : 31-27 pour la France

La Turquie a pris 10 rebonds de plus que la France

………………………………………………………………………………………………………………………………

Très bon passage de Noah qui met 5 lancers tôt dans le quart.

On a malheureusement un mauvais passage par la suite et les Turcs reviennent à -2 (36-34) avant que Parker ne rentre deux paniers de suite pour redonner un peu d’air (40-34). Parker pèse à nouveau en attaque sur ce quart et la Turquie continue de perdre des ballons (14 balles perdues à 4 pour la Turquie).

L’équipe a du mal en attaque, mais Parker s’occupe de tout, passage très crispant en attaque, mais la Turquie ne parvient pourtant pas à passer devant (49-44 à 1,30). Parker est à 15 points et Ali réussi à nouveau un super passage en défense (provocation d’une faute offensive puis contre) qui ont permis à la France d’inscire deux paniers longue distance et prendre 13 points d’avance.

Score à la fin du 3ème quart : 57-44

………………………………………………………………………………………………………………………………

La Turquie choisit de faire une zone pour faire dérailler le jeu français… et ça marque assez bien. Heureusement que la défense tricolore continue de tenir le choc et que les Turcs manquent de réussite, notamment dans les tirs extérieurs.

La Turquie réussit quand même à revenir à moins de 10 points (61-52 à 4,20 de la fin).

L’EdF manque de mouvement et de réussite et pendant ce temps la Turquie essaie  d’accélérer le jeu pour revenir au score. Les Turcs ont placé un 10-2 avant que de Colo ne serve Noah pour un dunk rageur ligne fond. Nando prend un très gros rebond défensif dans la foulée.

On ne met plus un shoot à trois-points. Il suffirait d’en mettre ne serait-ce qu’un pour mettre la tête de la Turquie sous l’eau. A 1,21, la Turquie était revenue à 7 points (63-56). Ilyasova rentre un panier ultra important avec la faute à 45 secondes de la fin pour ramener la Turquie à -2 (63-61). Gelabale se blesse à la cheville sur l’action suivante et doit sortir, dans la foulée, Tony Parker en trouver personne à qui faire la remise en jeu ligne de fond et la Turquie récupère le ballon. Elle a inscrit un 13-2 sur les 6 dernières minutes.

Miracle, Tunçeri manque un tir tout seul à trois points dans le corner et la Turquie doit faire faute pour stopper le chrono à 22 secondes. Tony Parker se présente finalement sur la ligne des lancers francs à 18 secondes de la fin. Il ne tremble pas… et porte le score à 65-61.

Predlzic rentre un tir à trois-points énorme à 5 secondes de la fin et Parker, après la faute, retourne sur la ligne. 67-64 à 5 secondes… et la France défend à la perfection sur la remise en jeu, du coup l’arbitre siffle 5 secondes.

Parker retourne sur la ligne et rentre l’un des deux lancers. Ouf… on a eu chaud, mais on a su gagner !

Score final : 68-64

 

TURQUIE

Name Min FG 2P FG 3P FG FT Reb AS TO ST BS PF Pts
M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot
4 Akyol, C. DNP
5 Güler, S. 9 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 4 0
6 Preldzic, E. 22 3/8 37.5 1/2 50.0 2/6 33.3 3/4 75.0 1 1 2 0 1 0 0 2 11
*7 Onan, Ö. 24 3/10 30.0 1/4 25.0 2/6 33.3 0/0 0.0 0 1 1 0 2 2 0 2 8
*8 Ilyasova, E. 31 2/6 33.3 1/4 25.0 1/2 50.0 5/5 100.0 2 8 10 1 2 0 2 3 10
9 Türkyilmaz, I. DNP
10 Tunçeri, K. 25 0/6 0.0 0/2 0.0 0/4 0.0 0/0 0.0 1 0 1 3 2 0 0 1 0
11 Savas, O. 10 3/3 100.0 3/3 100.0 0/0 0.0 0/0 0.0 1 1 2 0 3 1 0 3 6
*12 Asik, Ö. 24 3/6 50.0 3/6 50.0 0/0 0.0 4/6 66.7 7 4 11 0 1 0 1 2 10
*13 Arslan, E. 17 1/3 33.3 1/2 50.0 0/1 0.0 0/0 0.0 0 0 0 1 4 0 0 4 2
14 Kanter, E. 10 2/5 40.0 2/5 40.0 0/0 0.0 0/1 0.0 2 0 2 0 0 0 1 2 4
*15 Türkoglu, H. 29 4/12 33.3 4/7 57.1 0/5 0.0 5/6 83.3 0 8 8 0 0 2 0 4 13
TEAM/COACH 1 4 5 1 0
TOTAL 21/ 59 35.6 16/ 35 45.7 5/ 24 20.8 17/22 77.3 15 27 42 5 16 5 4 27 64

FRANCE

Name Min FG 2P FG 3P FG FT Reb AS TO ST BS PF Pts
M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot
*4 Noah, J. 16 1/7 14.3 1/7 14.3 0/0 0.0 5/6 83.3 1 3 4 0 1 1 1 2 7
*5 Batum, N. 26 5/11 45.5 4/7 57.1 1/4 25.0 2/3 66.7 0 1 1 0 2 1 0 4 13
6 Seraphin, K. 6 1/2 50.0 1/2 50.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 1 0 2
7 Albicy, A. DNP
8 Kahudi, C. 17 2/3 66.7 0/1 0.0 2/2 100.0 2/2 100.0 2 3 5 1 0 0 0 4 8
*9 Parker, T. 37 6/17 35.3 6/12 50.0 0/5 0.0 8/10 80.0 0 6 6 5 1 0 0 3 20
10 Traore, A. 12 3/4 75.0 3/4 75.0 0/0 0.0 2/3 66.7 0 2 2 0 0 0 2 2 8
11 Pietrus, F. 16 2/2 100.0 2/2 100.0 0/0 0.0 0/0 0.0 1 3 4 0 0 1 0 1 4
12 De Colo, N. 14 0/3 0.0 0/1 0.0 0/2 0.0 0/0 0.0 1 2 3 2 0 0 0 1 0
*13 Diaw, B. 30 0/5 0.0 0/4 0.0 0/1 0.0 3/4 75.0 3 2 5 1 4 1 0 1 3
14 Tchicamboud, S. DNP
*15 Gelabale, M. 25 1/6 16.7 0/3 0.0 1/3 33.3 0/0 0.0 2 0 2 1 1 1 0 2 3
TEAM/COACH 1 0 1 0 0
TOTAL 21/ 60 35.0 17/ 43 39.5 4/ 17 23.5 22/28 78.6 11 22 33 10 9 5 4 20 68

 

Stats collectives

Turkey France
21/59 FG M/A 21/60
16/35 (45.7%) FG2P M/A 17/43 (39.5%)
5/24 (20.8%) FG3P M/A 4/17 (23.5%)
17/22 (77.3%) FT M/A 22/28 (78.6%)
42 (15-27) Reb (O-D) 33 (11-22)
5 AS 10
16 TO 9
5 ST 5
4 BS 4
27 PF 20
64 Pts 68
Tags : ,
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires (5)

  1. SeanE

    Je pensais que Parker avait raté plus de tirs. je suis étonné qu'il rate autant de trois points. Car autant c'est le cas en NBA, autant il arrive a mettre des deux points longue-distance la-bas a une distance qui correspond au trois point FIBA. Un peu decevant mais il est plus fiable aux LFs. Malgré une belle passe, Nando apporte toujours aussi peu. Decu aussi par Noah au rebond, quand on sait ce qu'il peut faire. Asik marque des points pour la prochaine saison chez les Bulls ! Esperons que Gelabale n'est pas blessé et ca ira. Les matchs de l'EdF sont tres variés.

  2. AND11

    Encore une victoire de prestige….

    L'Equipe de France de basket ne nous avait vraiment pas habitué à ça.

    Bravo les Bleus. Bravo Collet.

  3. AND11

    Dans ce match, entre Noah et Asik, il n'y a juste pas photo…

    Pour Parker, je pense que la fatigue a joué pour beaucoup dans ses échecs.

  4. OscarAbine

    TP joue toujours plus ou moins sur une jambe, suite à sa béquille contre l'Italie. Il est pas aussi rapide que d'habitude. Et doit certainement pas pouvoir s'appuyer normalement sur sa jambe. D'où déséquilibre. D'où précision moindre…

    Aux lfs, tu peux compenser ça parce que tu as le temps, pas sur un shoot en mouvement avec défenseur dans le short…

    Pour le peu de temps qu'il a joué, De Colo a fait un bon taf, je trouve, aussi bien en attaque qu'en défense. Noah a été très moyen sur ce match mais meilleur sur de précédents. Et dans le contexte NBA, ça n'est pas comparable…

    Quant à Gelabale, malheureusement, il serait out au moins pour les deux prochains matchs…