La France s’impose face à Israël

L’équipe de France a su se reprendre en deuxième mi-temps pour s’imposer avec la manière.

Très bon début de match des Français, bien en place défensivement et sur leur jeu offensif.

La volonté affirmée de mettre la balle en dessous en début de match notamment avec Diaw et Gelabale au post up a permis aux Français de se mettre en place avant de commencer à développer leur jeu et à trouver des courses. Les interceptions françaises ont notamment permis de donner deux contre attaques conclues par TP et Gelabale (4-0), avant que Pnini n’ouvre le score pour Israël longue distance.

La grosse activité défensive sur les lignes de passes, 4ème interception en 5 min, a permis de faire un break. 14-6 à 4 minutes de la fin du premier quart, du coup Collet peut commencer à faire tourner. Gélabale et Batum ont cumulé 15 des 17 premiers de la France.

Score à la fin du premier quart : 24-14.

………………………………………………………………………………………………………………………………

 

Les rotations françaises, De Colo et Séraphin notamment, permettent à l’EdF de poursuivre sur sa lancée en début de 2ème quart et de conserver l’écart fait en début de match (28-14 à 8,25). Lior Elyahu commence néanmoins à faire sentir sa présence en attaque (8 pts en 6 min)… et dans la foulée l’équipe de France se met à jouer beaucoup moins bien des deux côtés du terrain. Du coup, Israël revient à -6 (28-22).

Parker revient aux affaire pour remettre de l’ordre pendant qu’Israël poursuit sur sa lancée (13-0) pour revenir à -1 (28-27) avant qu’Ali Traoré ne stoppe l’hémorragie. Collet choisit de terminer le quart avec son 5 de départ. (9 balles perdues pour la France).

Israël égalise à 32 partout sur deux lancers de David Blu, avant de donner 1 point d’avance à Israël 35-34. Parker est obligé de s’occuper de tout en attaque. Il permet notamment à l’EdF de refaire un petit break et de reprendre 7 points d’avance à la mi-temps.

Elyahu et Blu cumulent 21 pts, Parker en a 12.

Score à la mi-temps 42-35

………………………………………………………………………………………………………………………………

Noah et Diaw font mal en provoquant faute sur faute pour mettre Elyahu et Pnini à trois fautes alors qu’il reste encore 8 minutes dans le 3ème quart-temps. Parker et Jooks permettent à la France de repasser au dessus des 10 pts d’écart (46-35). 16-0 pour la France à cheval sur les deux quarts. L’EdF a fait un gros break (50-35), mais Collet garde son 5 majeur sur le terrain et Batum colle un parpaing pour faire encore enfler l’écart.

Batum fait un vrai chantier en défense en cumulant les steals, il en a déjà 6 !! Collet commence à faire tourner son effectif mais laisse TP sur le parquet. Israël a pris un coup sur la tête, d’autant qu’Elyahu a pris sa 4ème faute.

Gélabale continue de faire une magnifique imitation de Stéphane Risacher quand il était en équipe de France dans le rôle du scoreur silencieux mais assassin (11 pts à 5/6).

L’équipe de France maintien l’écart malgré un petit coup de moins bien sur la fin du quart. De Colo et Séraphin enchaînent les fautes inutiles mais sans que cela sanctionne l’EdF.

Score à la fin du troisième quart : 64-48

………………………………………………………………………………………………………………………………

Collet choisit de remettre Parker sur le terrain pour le début du dernier quart histoire d’éviter les mauvaises surprises.

L’écart se maintient et Collet continue de mixer son premier 5 avec le second pour éviter une chute de tension. Tchicamboud joue au poste 1 avec Parker en deuxième arrière. Batum continue de faire le job et de remplir toutes les colonnes de stats.

Après la sortie de Parker et de Diaw, l’EdF a de nouveau un coup de mou dont profite Israël pour revenir à 14 points (59-73). Traoré enchaine quelques paniers pour arrêter la disette, il a mis 8 points dans ce quart.

La France est tranquillement devant, mais le nombre de balles perdues (18 !) fait désordre. L’air de rien, Batum est à 15 points.

La France a ultra dominé au rebond (37-19) et ça a payé cash. Séraphin (8), Noah (9) et Diaw (8) ont d’ailleurs fait une moisson. Parker termine à nouveau avec plus de 20 pts (21 pts à 7/11 et 8 pds).

Score final : 85-68

Tags : ,
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires (13)

  1. AND11

    Encore un match très sympathique à suivre…. Enfin Collet fait jouer Seraphin, et il a encore montré de belles qualités.

    Tony Parker est sur un nuage. Vivement demain :)

  2. Patrick

    Comment se fait-il que des joueurs du banc qui n' ont que peu de minutes à jouer ralentissent le jeu au lieu de l' accélérer (Albicy, Tchicamboud)?

    Il n' est pas normal que ce soit parker qui soit obligé de rentrer pour remonter rapidement le ballon. Parker n' est pas à leur service. Ce serait plutôt le contraire.

  3. basketix

    J'ai l'impression que plus personne ne s'apercoit de l'énormité des performances de Parker. meilleur marqueur de l'euro à 68%, second passeur…

    Il est du niveau de performance des Gasol, Nowitsky, mais on banalise ses performances : "bon match de parker" non désolé deux ENORMES matchs de parker

  4. Chain

    Non non je pense que tt le monde s'en rends compte enfin j'espère. Le truc par rapport a avant c'est qu'en plus il distribue des caviars ce qu'il faisait pas vraiment avant ou il en faisaot 3-4 par match alors que la c'est 7 et 8 av 26 pts de moyenne a 68% c'est clair que c'est lourd meme si ça reste contre deux équipes pas super

  5. Yoyo

    Un bon match
    Noah parler au top
    Le banc doit faire mieux 5 fautes pour de colo en 9minutes, steed et adrew pas terrible
    Dommage