La frustration des Pictaviens

Après-match il y’avait de la déception dans les discours des joueurs de Poitiers.

Ils sont passés si près.. Il aura finalement manqué deux bonnes minutes pour concrétiser une victoire qui leur tendait les bras. Mais des petites erreurs défensives et une usure physique auront eu raison de leur bonne volonté.

Alors forcément les joueurs du PB, Pierre-Yves Guillard en tête, pouvaient nourrir quelques regrets d’avoir loupé pour un rien une deuxième victoire de rang.

« C’est la frustration qui l’emporte. On avait le match en main et cela fait mal de perdre sur la fin, sur de petits détails. On est très déçus mais quand je vois le groupe, comment étaient les mecs dégoutés dans le vestiaire, je me dis que cela peut-être intéressant. On a vraiment envie d’y aller, de taper dedans et de faire de belles choses » (La Nouvelle République).

Lors de la prochaine journée les hommes de Ruddy Nelhomme se déplaceront en terre boulazacoise. Un match pas forcément évident à négocier si l’on considère que le promu a déjà le couteau entre les dents.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.