La Géorgie manque le coche, la Russie sans pitié pour la Finlande

Russie et Macédoine ont engrangé leur première victoire du second tour.

Bo McCalebb offre la victoire à la Macédoine

Au terme d’une rencontre bien tendue, la Macédoine prend une option pour le haut de classement de son groupe.

Dès l’entame du match, la Géorgie, privée de Zaza Pachulia, répond présente grâce à un collectif bien en place et une belle adresse. Mais la Macédoine n’est pas en reste et tient au score. Portée par Bo McCalebb (27 pts à 10/16, 4 pds et 4 int), elle va même creuser l’écart. Dans la peinture, Pero Antic(8 et 7) fait office de rempart et repousse toutes les offensives géorgiennes.

La Géorgie, jusqu’alors muette offensivement (2 pts en 6 min) réagit et revient à deux pts en passant un 6-0 à son adversaire. De retour du vestiaire après la mi-temps, Quez Haynes et sa bande vont même passer devant grâce à un 3 pts de Tsikitisvili (20 pts et 10 rbds).

C’ets le moment que choisit McCalebb pour se mettre en mode TP. Insaissisable, le meneur macédonien inscrit 8 pts consécutifs. La Macédoine refait l’écart avant de voir son adversaire revenir en début de quatrième quart-temps (54-58, 36′). Dans le money-time, Ilveski redonne de l’air à son équipe mais la réponse ne se fait pas attendre avec Sanikidze (15 pts et 7 rbds) derrière l’arc. Notre bloggueur Haynes accèlere le jeu et permet à la Géorgie de revenir à 2 pts dans la dernière minute. Un shoot loupé de lievski, une faute provoquée par Sanikidze qui se retrouve sur la ligne et la Géorgie égalise à 16 secondes de la fin (63-63). Mais Bo McCalebb, encore lui, prend les choses en main et valide la victoire de son équipe au buzzer (63-65).

La Russie éteint les Finlandais

La Finlande est entrée dans le vif du sujet et a découvert le high level aujourd’hui. Face à la Russie de David Blatt, les Finlandais ont résisté un quart-temps avant de prendre l’eau dans le second quart-temps, encaissant un 6-15.

Une fois l’écart creusé, les Russes ont lâché les chevaux et récité leur basket pour abattre leur adversaire. Andrei Kirilenko, Vitkor Khryapa et Aleksey Shved ont tenu la baraque russe et la Russie a validé sa première victoire dans le second tour (60-79).

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.