La JSF solide face à Boulazac

Dans un match engagé, la JSF a su préserver son avance pour faire tomber le BBD (80-72).

Après la claque monumentale infligée par Roanne la semaine dernière, la JSF Nanterre était attendue de pied ferme, d’autant plus que Boulazac est une équipe jouant a priori le même championnat.  Dès le début le ton était donné : défense ou rien. Pour autant le match n’en était pas moins plaisant avec un bon Darryl Monroe (7 pts) côté boulazacois. Le BBD avait vite pris l’avantage mais fut rattrapé en fin de période grâce à un tir primé de Jérémy Nzeulie. A partir de là la JSF a su imposer son tempo et faire preuve de beaucoup de discipline défensive, notamment Johan Passave-Ducteil. Le pivot nanterrien a en effet pris le dessus sur son vis-à-vis Darryl Monroe. Mais avant le retour aux vestiaires, c’est la percussion d’un Chris Warren (12 pts) a permis à la JSF de se faire un petit éclat.

Et de le confirmer à l’entame du troisième quart-temps en enfilant un 7-0 aux visiteurs. David Lighty avait la baraka mais le BBD n’avait pas dit son dernier mot. A partir de deux lancers-francs convertis par Thomas Dubiez, les Nanterriens ont un peu baisser le rythme ce qui s’est concrétisé sur le terrain par une baisse d’adresse. Et pour empirer les affaires des Locaux, la montée en puissance de Darryl Monroe n’a fait qu’aggraver la situation. Il aura fallu un tir primé de Stephen Brun dans la dernière minute pour permettre à la JSF d’aborder le money-time avec un peu plus de confiance. Chris Warren s’est ensuite chargé de recreuser l’écart en portant le rôle de leader offensif de la JSF. Sauf que dans le camp d’en face, Darryl Monroe se mit en mode warrior. Mais un peu trop seul dans l’animation boulazacoise, il lui était difficile de refaire le retard à lui seul. Appliquée jusqu’au bout, la JSF décroche ainsi une précieuse victoire face à un adversaire de son « championnat ».

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.