La Lituanie vient à bout de l’ogre espagnol

L’Espagne n’est pas invincible et les Lituaniens l’ont prouvé ce soir.

Peut-être une finale potentielle avant l’heure ce soir dans la Zalgirio Arena, dernière née des grandes salles européennes. Arena blindée, une équipe lituanienne bien décidée à faire oublier sa sortie de route en Espagne : C’est pas vraiment le premier France-Canada…

D’entrée, les Baltes cognent : 15-8 en milieu de 1er quart, les Ibères hibernent, et la Lituanie rassure son public. Les errements du match contre les Tchèques à Klaipeda sont loin derrière. Par rapport à la première rencontre entre les deux équipes, c’est le jour et la nuit. L’activité de la ligne arrière, et surtout l’aternance Kalnietis (16 pts et 6 pds)/Jasikevicius permet de tenir le choc face àRubio/Calderon, sans doute la meilleure paire défensive de meneurs du continent.

L’évolution est logique : l’écart est conséquent à la pause, (50-33) et montera même jusqu’à +20 dans le 4e ¼. Début du 2e acte du 2e match. Un peu piqués au vif, les Espagnols se remettent à l’endroit, portée par la doublette Gasol (18 pts et 12 rbds pour Pau, 17 pts et 8 rbds pour Marc) défendent, et pilonnent à l’intérieur. De 69-49, et alors que l’on pensait la fête totale, la Roja revient à moins de 5 points. Il faudra tout le génie de Saras, l’activité de Valanciunas (11 pts et 5 rbds)–encore très bon ce soir-, et le sacrifice de Petravicius pour s’imposer un peu à l’arrachée (88-76).

Avec 38% à 2 pts et 18% à 3 pts, c’était pas vraiment la fête du jambon, côté espagnol. Quoi qu’il en soit, les deux équipes sont aujourd’hui capables de mettre une intensité et une dureté des deux côtés du terrain que la France n’a pas encore. Mais il reste 15 jours.

Voir la boxscore

LA question : Comment peut-on perdre un match en prenant 45 rebonds dont 24 offensifs, et 104 d’éval ?

Tags : , , , ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (9)

  1. LA réponse

    contre une équipe à 122 d'évaluation …

  2. Bingo

    L'espagne se vengera en finale de l'euro ! Faudra leur barrer la route a ces deux equipes, selon moi les deux grandes favorites loin devant tout le monde.

  3. el gaucho

    Ben oui, c'est dense, très dense… Mais nous on a plein de NBAers(niveau ado prépubère)… Je crois que la déroute qui s'annonce devra remettre les idées en place…

    Pour viser quelque chose en sport co, il faut une équipe et un jeu… C'est con, je les ai oublié à la maison…