La Pro A parmi les cibles de Ron Artest ?

On n’y croit pas une minute, mais la France fait partie des destinations européennes listées par son agent.

Après avoir démenti la rumeur envoyant son client en Finlande, l’agent de Ron Artest, David Bauman, a expliqué que son client était très loin de venir jouer en Angleterre, contrairement à ce que Metta World Peace avait annoncé. Pour rappel, l’artiste anciennement connu sous le nom d’Artest avait déclaré qu’il pensait jouer en Angleterre, en même temps qu’il tournerait un film là-bas. Il a visiblement parler un peu trop vite :

« Je lui ai dit ‘Ron, la ligue là-bas n’est passé forte pour te donner le niveau de compétition que tu veux’ « , a expliqué hier Bauman à ESPN. « Même si ça peut avoir du sens d’un point de vue pratique, ça n’a pas de sens d’un point de vue basket.

L’Angleterre est probablement la 10 ou 12ème ligue en Europe. Ca n’a pas de sens. Si nous venons en Europe, ce sera Israël, la Russie, la Grèce, la Turquie, l’Italie ou peut-être la France. (…) Quand on a parlé du lockout, Ron a dit ‘Trouve moi les meilleures équipes’. »

Bon, Bauman semble avoir oublié l’Espagne, et s’est peut-être légèrement emballé en citant la France… Il a par ailleurs également parlé de la Chine et du Japon. Deux ligues où ils ne trouveront peut-être pas les meilleures équipes, mais qui ont l’avantage d’être en Asie, un continent qui présente d’autant plus d’intérêt économique pour World Peace qu’il a un contrat avec la marque chinoise Peak et qu’il a dans son label de musique un artiste chinois, Shin Shin.

Néanmoins, l’Asie (pas plus que la Pro A…) ne semble pas une destination probable si l’on s’en tient à leur discours axé sur le niveau de jeu :

« Ron et moi, on a un peu discuté de tout ça et il a dit ‘David, je ne veux pas offenser les Buss, je ne veux pas offenser les fans des Lakers, mais s’il y a une chance qu’il y ait un gros arrêt de travail, alors oui, trouve moi une opportunité pour jouer. Je veux juste jouer. Ce n’est pas une question d’argent. C’est une question de jeu’. »

Quoi qu’il en soit, Bauman reste tout de même pessimiste, eu égard aux questions d’assurance et à la frilosité des équipes à inclure une clause de sortie en cas de reprise de la saison NBA

Tags : ,
Comments

Commentaires (7)

  1. Tcho

    Il y a sûrement certaines équipes plus fortes car plus riches en Grèce, Turquie ou Israël qu'en France, mais à l'exception des quelques teams de ces pays les mieux lotis, le niveau moyen du championnat de première division ne serait pas meilleur en France ?

  2. GW

    Le mec se prend pour une star et pense avoir le monde à ses pieds à tel point que ca en devient ridicule.

    Je vois pas quelle équipe voudra d'un cassos qui se prend pour le roi du monde et qui n'est pas capable de rentrer un shoot ouvert…

    Son histoire avec la Finlande était drole, fallait qu'il s'arrete la.

  3. Bucky

    "Ça n’a pas de sens. Si nous venons en Europe, ce sera Israël, la Russie, la Grèce, la Turquie, l’Italie ou peut-être la France."

    Forcément… les championnats Européens de basket n'aident pas les petits américains à mieux maitriser les pays qui font partie de l'Europe ou pas…

  4. AND11

    Faut arrêter les conneries aussi.. On connait la mentalité de ce types de joueurs…. Ou trouveront-il la motivation pour rayer les dents sur le parquet alors que pour la plupart, ils ne connaissent rien à l'Europe, au basket européen.. Ils seront là juste pour quelques semaines..

    Encore les joueurs européens qui rentrent au bercail, c'est logique. Mais les stars américaines, je pense vraiment que ce serait une erreur pour les clubs européens de se mettre à genoux devant elles… On se souvient très bien de l'attitude des joueurs américains lors des JO ou CDM (même très récemment avec la déclaration de Granger sur l'hygiène des turcs).

    Et puis, on passe pour des cons les européens à faire notre pute pour ces joueurs.