La révolte des mal classés

Cette 29e journée de Pro A a accouché de quelques surprises…

Chalon-Le Havre : 78-83

Un être vous manque et … tout devient plus facile. Malgré le départ de Bernard King en Turquie, les Havrais ont montré un très beau visage au Colisée. Et pourtant, les joueurs de Greg Beugnot ont été très bons, notamment Schilb (25 points), Denmon (21 points) et Williams (16 points). Sauf que le collectif du STB a pris le dessus. Dominateurs au rebond, les Havrais ont même pu compter sur un Gédéon Pitard en pleine forme (15 points). Mais le MVP du match est bien Graham Brown (23 points et 11 rebonds), l’intérieur américain a mis la misère à la raquette chalonnaise, avant que Vlad Moldoveanu ne sécurise la victoire aux lancers francs.

Boulazac-Limoges : 85-73

Jamais inquiétés, les Boulazacois ont livré une belle prestation face au CSP. Vainqueurs du premier quart temps 26 à 15, les hommes de Sylvain Lautié ont conservé cette avance tout au long de la rencontre. Comme souvent, Alex Acker a été excellent (18 points et 6 passes décisives) et bien accompagné par Jefferson (20 points) et Dubiez (19 points). En face, les Limougeauds ont gâché beaucoup de lancers francs (20/31) et perdu trop de ballons (16). Néanmoins, Kyle McAlarney a assuré le scoring avec 17 points. Trop juste.

Le Mans-Poitiers : 84-92

Le fait d’être descendu officiellement en Pro B a visiblement libéré les Poitevins. Adroits à 3 points (9/17) et bien au dessus à l’intérieur, les joueurs du PB86 ont réalisé un énorme deuxième quart temps (27-14) pour prendre les commandes de la rencontre. Ils ne les ont plus lâché jusqu’au buzzer final malgré les assauts de Darius Washington (19 points) et de Marko Keselj (14 points à 6/7 aux tirs). Pour le PB, Tony Dobbins était partout ce soir avec 15 points, 10 rebonds et 6 passes. En voilà un qui doit avoir la côte en Pro A …

Roanne-Nancy : 89-63

Luka Pavicevic a dû apprécier la partition de ses joueurs qui au fur et à mesure de la rencontre ont accentué leur avance sans relâcher la pression sur les Nancéiens. L’évaluation finale, 113 à 48, montre bien la différence de niveau entre les deux équipes. Le collectif du SLUC n’a jamais réussi à se mettre en place (9 passes décisives au total) alors qu’à l’opposé, Amagou (20 points) et Reid (21 points et 9 rebonds) étaient intraitables. Le SLUC est la seule équipe du bas de tableau à avoir chuté ce soir…

 

(Par Romain Fougeron)

Tags :
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (8)

  1. john

    X tu comptes pourrir tous les posts sur Le Mans sur tous les sites de basket apres chaque match?

  2. 123

    Je ne pense pas pourrir tous les forum de basket. Je dis simplement ce que tout le monde pense tout bas concernant le msb. J'estime avoir le droit de m'exprimer mon mécontentement si les prestations de "mon" équipe ne me conviennent pas.

    Je ne vais quand même pas féliciter l'équipe concernant la prestation de ce soir contre Poitiers. Si cela convient à certains supporters, je le respecte mais moi je ne fais pas parti de ceux-là. Je sais reconnaître quand l'équipe joue mal et quand elle joue bien (ce qui n'est pas arrivé souvent cette saison).

  3. C87bruno

    Pas déçu de la défaite du CSP. Allez Boulazac
    Je préfère un court déplacement et un derby à Beaublanc, que Nancy aille ce faire les dents en Pro B…

  4. C87bruno

    Allez Boulazac, (1ère fois que je le dis…)
    Je préfère un court déplacement et un derby à Beaublanc…
    Un petit tour en Pro B pour Nancy… chacun son tour…

  5. GW

    Le Havre bat Chalon, Boulazac bat Limoges, ca va Christophe Denis ? Pas trop honte ?

  6. MagicCunt2012

    Encore un petit effort et le Sluc est en Pro B…la oú il doivent être en fait !