La semaine de Pro A : Evan au Hoop Summit, Roanne en crise, Pierrefitte surprend

Parce qu’il n’est pas évident de suivre toute l’actu de la Pro A et du basket européen, BasketActu vous propose un petit bilan de ce qui s’est passé cette semaine.

VENDREDI

Après avoir mené une bonne partie de la rencontre, les Nancéens ont bien failli céder face au Mans mais s’impose de justesse.

SAMEDI

A Vichy, les Roannais ont pris une correction dont ils se souviendront. Jamal Shuler a été décisif et JD Choulet devait l’avoir mauvaise après avoir déclaré en début de saison : « Si c’est pour prendre un Ricain comme ça, mieux vaut prendre trois Amagou« . En tout cas, il n’y a pas été de mains mortes avec ses joueurs en conférence de presse : « Je prends mes responsabilités sur des mauvais choix ou autres… Mais il faudrait que certains en fassent de même. Ceux qui auront envie de jouer collectif joueront, je ne veux pas d’une équipe d’individualistes. Je n’accepterai pas la fatalité, nous, on ne baissera jamais les bras. J’en ai assez des caprices de certains. Il y a en a toujours un qui veut faire le show pour sauver l’équipe. Il est inconcevable que certains galvaudent le travail fait depuis des années pour des questions d’égos. Oui, on est en chantier, on l’a déjà souligné. Dire que l’on avait la meilleure attaque et l’un des meilleurs collectifs. C’est incroyable ce changement. Surtout avec des gens qui sont encore sous contrat. En attendant, on s’entraîne demain (ce matin) à 8 heures. »

Chalon qui s’est fait manger tout cru par les Limougeauds : « C’est vrai que JBAM a été catastrophique sur la défense sur pick’n roll après avoir été extraordinaire il y a quelques semaines… Mais sincèrement, je mets tous les joueurs au même niveau ce soir » déclarait Greg Beugnot dans le JSL. Les Orléanais se sont fait braquer par Pau, l’ASVEL et Cholet ont assuré…

Angelo Tsagarakis, avec qui nous nous étions entrentenu une semaine auparavant, a confirmé son état de forme et signé une performance de grande classe avec 24 pts dont 7/10 à 3 pts face au Portel.

Quelque part en banlieue parisienne, Pierrefite est en train d’écrire son histoire. Après avoir s’être hissé en huitièmes de finale de Coupe de France en ayant fait tomber quelques grosses écuries du championnat amateur (Ardres N3, Cambrai N3, Calais N2, Tourcoing N2, Cergy N2), les joueurs du BFP, qui évoluent en Honneur Région) viennent de s’inviter en quarts de finale suite à une brillante victoire face à Vanves (N2). Prochaine étape pour les Pierrefitois : le plateau des quarts et demi-finales à Saint Dizier les 16 et 17 Avril. Le BFP affrontera Gries-Oberhoffen.

DIMANCHE

Petit état des lieux du classement : les Poitevins se rapprochent doucement de la zone de relégation alors que Cholet règne en maître absolu, suivi de près par Nancy. Pour Jacques Monclar, on a le droit à une Pro A sens dessus dessous cette saison.

LUNDI

Il y a deux semaines, Matt Walsh affolait les compteurs avec ses 20 passes décisives. Ce WE, Matt Walsh était le vilain petit canard et a été puni par Nordine Ghrib. Chasser le naturel, il revient au galop…

Le MSB se bouge enfin et engage Rob Lewin comme pigiste médical pour pallier à l’absence prolongée d’Alain Koffi : « Ces dernières années, j’ai toujours connu Le Mans en haut de l’affiche et ça fait un peu drôle de les voir en milieu de classement. Je vais tout faire pour les aider à sauver les play-offs » déclarait Lewin dans une interview pour Ouest France. JP Batista va enfin pouvoir souffler.

MARDI

Rien ne va plus dans notre championnat. Evan Fournier vient d’être sélectionné pour participer au Hoop Summit. Jusque là rien d’anormal. Sauf que celui-ci aura lieu la veille du match Le Havre – Poitiers. Le PB86 étant au mauvaise position, ce match sera décisif dans la course au maintien. Certains trouvent scandaleux qu’Evan puisse privilégier le Hoop Summit…

Sur le site de la LNB, Evan s’est dit très content de participer à cet évènement : « Je suis très content de faire partie de cette 13ème édition du Hoop Summit. L’année dernière j’avais également été sélectionné mais je ne me sentais pas prêt. Je voulais d’abord faire une saison dans le championnat de Pro A. J’ai travaillé dur cette année pour ça. » Plus d’infos la semaine prochaine sur Basketactu.

A Roanne, la défaite face à Vichy samedi a laissé quelques séquelles. Le président de la Chorale Emmanuel Brochot a pris les choses en main : « Aujourd’hui certains qui sont sous contrat l’an prochain ont des velléités de départ (la saison prochaine) car ils sont très bons à Roanne. Il n’y a rien qui me choque mais ce qui me gêne c’est de l’apprendre de leur agent. Mais ce n’est pas la cause de nos problèmes, il faut être clair. Il ne faut pas non plus dramatiser. L’implication des joueurs en deuxième mi-temps à Vichy n’a pas été exceptionnelle (sic). Nous sommes dans une mauvaise passe, tous les joueurs en sont conscients. Vous parliez d’Uche (Nsonwu), lui me semble plus dans le dur physiquement. Globalement, nous avons à régler des problèmes avec certains et nous allons le faire en interne cette semaine. Et je reste résolument optimiste car ces problèmes peuvent être réglés très vite. »

A Boulazac, Sylvain Lautié nous a fait une Messina et a voulu démissionner : « J’ai précisé au groupe pourquoi. Quand les choses ne vont pas, et comme c’est moi qui aie monté cette équipe, il faut assumer. À un moment donné, je dois prendre mes responsabilités. Là, la mission est compromise, même si elle n’est pas terminée. Il fallait tirer le signal d’alarme. » Chose que son président n’a pas accepté.

Du côté de Vichy, TJ Thompson a plié bagages.

Laurent Sciarra était l’invité de Sport+ à l’occasion des quarts de finale Euroleague. L’occasion de revenir sur la magnifique saison du meneur des Bleus et les raisons de son départ précipité de Pau : « Je m’étais toujours dit que le jour où j’avais l’impression de trahir le basket, j’arrêterais. Je ne veux pas tricher. » Pour préparer son avenir, Sciarra s’est même vu offrir une plaquette de coach par Sieur Monclar.

En parlant de JO, L’Equipe a mis en ligne un magnifique portfolio des 12 médaillés d’argent à Sydney.

MERCREDI

Les caméras de Sport+ sont allées à la rencontre du coach manceau, JD Jackson.

Entretien avec Moses Sonko, prétendant au titre MVP en Pro B qui se confesse : « J’ai toujours voulu jouer en France. »

Nobel Boungou Colo, auteur d’une belle saison, a enfin gagner la confiance de son coach et en est fier : « J’ai commencé doucement la saison, puis au fur et à mesure j’ai trouvé ma place, j’ai su ce que je pouvais vraiment apporter à l’équipe. Le coach a donc commencé à me faire confiance, d’abord en me donnant du temps de jeu en sortant du banc, puis dans le cinq majeur. J’en profite. Si je ne peux pas shooter, ou pas driver, je prends des rebonds, et j’essaie d’apporter. » Mais il sait qu’il y a encore du boulot : « Je dois progresser dans mon jeu extérieur, donc mon shoot, mon dribble. C’est ce que je dois travailler pour essayer de devenir un joueur plus complet. »

Le club d’Orléans a suivi son shooteur sénégalais Maleye N’Doye.

Basketlooz est de retour. Au Programme du numéro 17 : Roanne, l’équipe de France et Fabien Friconnet.

JEUDI

Après un brillant parcours en Eurochallenge, Gravelines, diminué par les blessures de Bokolo et Saër Sène, s’incline aux portes du Final Four face au Lokomotiv Kuban. Comme l’a dit Christian Monschau, « il aurait fallu un exploit… »

Mauvaise soirée pour le basket français puisque les Arrageoises, qui disputaient leur première finale d’Eurcoupe, se sont inclinées face à Ramla.

La SIG est prête à recevoir Limoges. Et le club l’a exprimé à sa manière…

La March Madness bat son plein et le nouveau meneur de Roanne Dewan Downey a son petit favori : « Duke est mon favori, car ils ont l’expérience de ce niveau, ils ont déjà gagné avec cette équipe dans le passé donc ils savent comment réaliser cette performance. »… Ah bah non loupé ! Duke a été éliminé cette nuit…

VENDREDI

Alors que le débat sur Evan et le Hoop Summit fait fureur, la seule préoccupation de Ruddy Nelhomme est le match de ce soir face à Pau. Les poitevins seront en mission commando : « On essaye de mettre différentes stratégies en place, offensivement et défensivement. On sait que c’est une équipe qui a un très bon jeu d’attaque chez elle. Ils ont peu perdu à domicile. Donc il va falloir essayer de contrôler le rythme du match. »

Orléans est toujours en course pour les playoffs malgré la défaite à Pau. La tâche va être compliqué à Roanne demain mais Adrien Moerman y croit en tout cas : « Gagner à la Chorale sera très dur car il n’y a pas beaucoup d’équipes qui s’imposent à la Halle. Mais il faudra tenter le tout pour le tout, nous n’avons à rien perdre. » confiait-il sur Le Progrès.

Steed Tchicamboud retrouvera ses anciens coéquipiers à l’occasion de Chalon-Nancy. L’Est Républicain lui a accordé une interview à l’occasion : « Imaginez que toutes les places pour le match contre le SLUC ont été vendues depuis deux semaines et demi. Ça fait longtemps qu’on n’a pas vu ça ici et je suis content de faire partie de cette aventure. » On y apprend également que Steed prend son rôle de chef très au sérieux : « Je fais davantage jouer l’équipe même si ce ne sont pas les mêmes systèmes non plus. Les gars me disent ’’Steed, il y a un océan entre ton basket cette saison et celui de la saison dernière’’. À Nancy, les ballons ’’chauds’’, c’était Ricardo qui les jouait alors que là, c’est moi. Dans cette équipe, il y a un chef et des indiens. À Nancy, il y avait trop de chefs. »

Cette rencontre sera également l’occasion de voir deux des meilleurs joueurs du championnat s’affronter : « Avoir Schilb ou Darden dans son équipe, c’est un régal. Ce sont deux ailiers de grande classe même s’ils ont un profil de jeu différent. Darden est très véloce donc il développe un jeu très agressif. Par contre, Blake (Schilb) est très technique «  appréciait Greg Beugnot dans le JSL.

INFIRMERIE :

– Les Gravelinois devaient déjà se passer de Yannick Bokolo et vont maintenant devoir faire sans Mohamed Saër Sène qui leur a fait une belle frayeur mardi soir au Sportica.

Les Nancéiens auront le plaisir de retrouver John Linehan, absent depuis la Semaine des As. Ce qui n’arrange pas les affaires de leurs adversaires chalonnais.

– Alors que Cholet sera de nouveau au complet (seul Fabien Causeur manque toujours à l’appel), les Orléannais seront largement diminué avec l’absence de JR Reynolds, touché au genou et indisponible trois semaines. Aldo Curti est encore incertain suite à une blessure au pied contracté lors du dernier match à Pau.

– Auteur d’un énorme match samedi, Junior Elonu aurait du quitter les terres paloises cette semaine. Sauf que Marko Maravic ne supporte plus ses douleurs au dos et a été arrêté six semaines. Soit la durée minimale pour qu’un club puisse engager un pigiste médical. Elonu reste donc.

 

Tags : , , , , , , , ,
Comments

Commentaires (5)

  1. Grillepain

    "Dans cette équipe, il y a un chef et des indiens. À Nancy, il y avait trop de chefs. »"

    T'as jamais été un chef Steed, avec tout le respect que j'ai pour toi. :/

  2. Antizav

    @grillepain

    C'était Pas un chef mais c'était l'un des plus gros croqueurs de l'équipe et avec Ricardo à cote c'est une belle performance. C'était juste pas un meneur de jeu cest ouf la transition qu'il a faite.
    Son départ a fait un bien aux 2 parties

    Sinon je découvre le site et j'avais pas encore vu un truc aussi complet sur la Pro A. Merci les mecs