La Semaine des As à Paris, le All Star Game à Nanterre

En marge de la Semaine des As, Alain Béral est revenu sur les différentes réformes du championnat français.

La Chorale de Roanne aura eu l’honneur de recevoir la dernière Semaine des As en Province. L’année prochaine, ce sera également le dernier All Star Game à Bercy, la salle étant en rénovation en 2014. Alain Béral a accepté de répondre à nos questions concernant tous ces changements à venir.

Au sujet du All Star Game :

« La salle de Nanterre nous intéresse parce qu’elle aura la capacité d’une salle de plus de 20 000 places. Aujourd’hui, Bercy (15 000 places) est trop petit. On ne sait pas ce qu’on perd mais Bercy affiche complet trois mois avant l’évènement. On sera plus à l’aise dans une salle de 20 000. »

Au sujet de la Semaine des As :

« On va la centraliser sur Paris. La salle reste à déterminer. Mais on veut un endroit prestigieux qui permettra de développer un marketing familial et recevoir les gens une semaine. On pourra satisfaire grands et petits et avoir un basket de compétition.

C’est une formule qui va aider les gens à avoir du basket et d’autres activités dans le même budget, un budget familial. On amène les gens sur Paris parce qu’il y a beaucoup de choses à faire pour les familles sur Paris, surtout en période de vacances scolaires.

On donne la finale aux régions. Avant c’était sur Paris mais maintenant on est rendu en cinq manches dans les deux villes des équipes qui ont gagné leur ticket. »

Au sujet des poules régionales :

« Avec le championnat national, on ajoute un challenge régional sur des matchs en aller-retour pour faire des derbys. Ça ne remplace rien, ce sera un plus. On veut faire venir les gens intéressés par le basket plus souvent dans les salles, chez eux, contre des équipes adverses qu’ils connaissent bien. »

Au sujet d’une nouvelle ligue européenne :

« Les formats européens ne correspondent pas en termes d’organisation et de budget à ce que nous sommes capables de mettre en place. On a beaucoup de retard à ce sujet. On ne peut pas prendre la route qu’on nous a montrée donc il faut en prendre une autre ou s’arrêter. Je suis là pour en créer une autre.

L’Allemagne a le même travail à faire que nous donc on peut se rencontrer sur ce sujet.

On n’a pas les 20 millions de budget des clubs qui jouent le Final Four. Les joueurs qui jouent là ne sont pas les même que ceux qui jouent dans les gros clubs européens. »

 

Tags :
Comments

Commentaires (5)

  1. MAX P

    ce prési est réaliste et a bcp d'idées! de toutes les façons il fallait absolument faire quelque chose pour sauver le basket français et je crois que ce qu'ils essaient de mettre en place peut aider notre sport à ne pas disparaitre complètement au niveau médiatique! la semaine des AS à Paris c'est une très bonne idée, cela doit être un évènement à forte visibilité donc c une bonne chose

  2. BCMers

    Dans l'esprit, c'est bien de vouloir recentrer des événements ponctuels sur Paris

    Mais niveau com' va falloir qu'ils envoient du fat à la ligue, parce que la SDA remplit les salles principalement avec les supporters du club qui reçoit (comme on a pu le constater à Pau l'année passée; cette année j'ai pas vu les matchs j'avoue). donc si ni le PL ni la JSF ne se qualifient, ça sera toujours moins vide qu'en Province quand le club hôte est hors course, mais ça risque d'être dur de remplir la salle quand meme (surtout si y'a bien 20 000places !)

    A moins que le PL et/ou la JSF ne soient directement qualifiés… :X Comment le probleme du club hote (= participation assurée) va-t-l être réglé ?

    Mais y'a de l'idée c'est bien

  3. relou de service

    Je crois que y a un moment où il va falloir faire le deuil de la médiatisation du basket en France. Comme il va falloir arrêter de rêver que le Tsr crew ou les gars d'oster lapwass soient plus écoutés que La fouine et booba.

  4. OscarAbine

    Oui, et on va tous mourir.

    Après ce constat brillant, on fait quoi ?