La SIG a failli manquer le bon coup

La SIG a été tout près de laisser passer la victoire chez les Mets92 (71-63).

« Avant le début du match, le coach (Lassi Tuovi) nous avait demandé si on voulait être bon ou très bon. Ce soir on a montré que l’on ne voulait pas être une équipe moyenne« . Léopold Cavaliere n’a pas tort, car chez les Mets92 la SIG a peut être réalisé l’une de ses meilleures prestations de la saison. Alors que l’équipe a souvent été dépendante des coups de chaud de Bonzie Colson, le jeu offensif ne s’est pas limité qu’à lui. Que ça soit DeAndre Lansdowne (19 points) ou Ishmail Wainright (10 points), ils ont tous eu leur moment.

Surtout la SIG a littéralement crevé l’écran lors d’un deuxième quart-temps de rêve remporté 28-10. La SIG aurait toutefois pu s’éviter quelques frayeurs lors de dix dernières minutes bien compliquées. Car les Mets92 ont eu le mérité de vendre chèrement leur peau jusqu’au bout. Mais avec un Josh Owens pas encore bien intégré et le coup de bambou consécutif à la perte de Miralem Halilovic, les Franciliens n’avaient pas les moyens physiques et le mental pour faire tomber une séduisante formation alsacienne.

Les stats

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.