La SIG face au défi madrilène

Sur le parquet du Real Madrid, la SIG va devoir sortir un match quasi-parfait pour espérer voir le Top 16 de l’Euroleague.

Felipe Reyes a prévenu la réception de la SIG aura tout d’une guerre. En effet les deux équipes ont besoin de la victoire et disputeront donc une vraie finale. Pour les Alsaciens c’est un peu comme une surprise car les pronostiques d’avant compétition ne leur étaient pas favorables vu la qualité du groupe A. Aussi Louis Campbell l’assure : Strasbourg jouera sa carte à fond en espérant un résultat favorable entre Belgrade et le Bayern. ‘Nous sommes basketteurs pour vivre ces moments-là. Evidemment nous adorons notre métier, nous jouons depuis que nous sommes enfants, mais il y a certains matches qui comptent plus que d’autres dans une carrière. Ce match contre Madrid est l’un d’eux! Je joue pour vivre ce genre de match. Personne ne nous attendait? Alors qu’est-ce qu’on a à perdre!? Aucun de nous ne peut imaginer le sentiment que nous aurions si nous gagnons à Madrid; inutile d’y penser. Mais une chose est certaine, je suis convaincu que nous pouvons le faire. La pression est sur Madrid, pas sur nous » (Site SIG).

Louis Campbell et ses coéquipiers pourront toujours se souvenir du match aller durant lequel ils avaient battu les Madrilènes. Pour y parvenir à nouveau il leur faudra avant tout les empêcher de développer leur jeu rapide et être patient en attaque. Si la mission semble plus que compliquée, Vincent Collet sait déjà comment battre une équipe espagnole en terre hostile. Bis repetita ?

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.