La SIG l’emporte logiquement à Pau

Grâce à un excellent troisième quart temps, Strasbourg est venu s’imposer à Pau (94 à 79).

David-Andersen-large-Euroleague-130611L’Elan béarnais avait l’occasion de se rapprocher de la 8e place de Pro A en cas de victoire face à la SIG. Bien emmenée par ses arrières Michael Thompson (8 points) et DJ Strawberry (16 points) en première mi-temps, les Palois étaient au contact jusqu’à la pause (41-42). Sauf qu’au troisième quart temps, la SIG a décidé de passer un gros coup d’accélérateur. Un jeu bien en place permettait de trouver les espaces pour les tirs ouverts de Bootsy Thornton (13 points à 3/3 de loin), David Andersen (10 points et 5 rebonds) ou encore Antoine Diot (17 points et 6 passes). De l’autre côté, les locaux balbutiaient leur basket et essayaient de trouver des solutions individuellement. Malgré un temps mort et une soufflante de Claude Bergeaud, les Béarnais n’y étaient plus et encaissaient un 28-9 dans ce troisième quart temps (50-70). Alors que l’on se dirigeait vers une fin de match à sens unique, les Palois ont refait une partie de leur retard. Plusieurs fois snobés alors qu’il avait des positions de tirs ouverts, Remi Lesca (14 points à 4/6 de loin) marquait deux 3 points pour ramener son équipe à 11 longueurs. Puis Ahmad Nivins (11 points et 3 rebonds) redonnait de l’espoir aux siens à 2 minutes de la fin (75-83). Mais la SIG n’est pas du genre à paniquer, comme l’a montré Romain Duport (16 points à 7/7 aux tirs). Les Strasbourgeois s’imposaient finalement 94 à 79.

Tags : ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.