La tactique de Vincent Collet contre la furia du public d’Istanbul

Vincent Collet utilisera abondamment ses mains ce soir (19 heures) en finale retour de l’Eurocoupe. Le coach de la SIG a mis au point une stratégie pour se faire comprendre malgré le vacarme d’Istanbul.

Vincent ColletL’Abdi Apekçi Arena est l’une des salles les plus chaudes d’Europe et tout le monde à Strasbourg en est conscient. Vincent Collet, qui sait pertinemment qu’il risque de perdre sa voix en tentant de couvrir la clameur des 12 500 fans du Galatasaray ce soir en finale de l’Eurocoupe, a son idée pour tout de même faire passer ses consignes à ses joueurs. C’est ce qu’il a expliqué ce mercredi dans des propos relayés par L’Equipe, dévoilant sa stratégie d’utiliser une sorte de langage des signes pendant les temps morts mais aussi en pleine action.
« On va faire des exercices sans parler, communiquer en étant muets pour que les joueurs soient capables de repérer les annonces sur les changements défensifs et d’avoir le bon comportement. Cela ne nous empêchera pas d’hurler, mais je veux qu’on soit capables, sur les temps morts notamment, d’avoir les gestes pour se comprendre », a prévenu le sélectionneur de l’équipe de France.
Les grandes victoires se basent sur une maîtrise parfaite des petits détails comme celui-ci. Si la SIG veut avoir une chance de préserver l’avantage de 4 points acquis à domicile la semaine dernière, elle devra s’accommoder de ce contexte si particulier. Rendez-vous à 19 heures ce soir pour ce match retour face à l’armada stambouliote.
Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.