La totale espagnole J10 : Copie propre pour le Real, Moerman se montre

Tout ce qu’il faut savoir sur la dernière journée de Liga.

Les récaps :

Valladolid-Fuenlabrada : 102-104

Ambiance All Star Game entre les deux teams espagnoles car les défenses semblaient aux abonnées absentes. Dans ce festival offensif, James Feildeine a sorti le grand jeu avec ses 31 points à 57% de réussite. En face Nacho Martin s’en est sorti avec 26 points (plus 6 rebonds). Mais ce total, plus une domination nette au rebond (43 à 33), n’a pas suffi à faire pencher la balance en faveur des coéquipiers d’Alhaji Mohammed.

Barcelone-Séville : 78-64

Au rythme où Séville empile les défaites, les joueurs pourront bientôt se faire des colliers de perles. Sans être géniaux, le Regal a surtout développé un jeu cohérent avec six joueurs entre huit points et plus. Si Jawai est un peu passé à côté de son match, la traction Tomic/Lorbek a assuré sous le cercle avec la bagatelle de 15 rebonds. Une victoire qui leur permet de repartir du bon pied après un début de saison difficile.

Lagun Aro-Vitoria : 69-71

Ce match-là, le Caja Laboral ne l’aurait sans doute pas gagné il y’a deux semaines. Mais le départ de Dusko Ivanovic semble avoir sonné le renouveau des coéquipiers de Fabien Causeur (9 points et 2 rebonds). Pour autant il y’a quelques bonnes pépites en face comme le meneur Javier Salgado (27 points et 5 passes décisives). Mais avec un peu plus de réussite (52% à deux points), les Visiteurs ont eu les ressources nécessaires pour l’emporter.

Real Madrid-Saragosse : 94-79

Mais qui va bien pouvoir arrêter le Real ? Car en battant Saragosse le Real reste sur une impressionnante série de dix victoires en autant de matchs. Rudy Fernandez a une nouvelle fois été important en attaque (15 points) mais c’est Jaycee Carroll qui récolte la meilleure marque avec 18 points. Dans ce match façon rouleau-compresseur, les hommes de Pablo Laso ont toutefois manqué de présence dans la raquette avec seulement 26 petits rebonds.

Malaga-Murcia : 85-58

Pour son retour à la maison, Berni Rodriguez ne pensait surement pas prendre une bonne doudoune. Sans réussite (33%) et avec un jeu balbutiant (17 balles perdues), le Murcia de Kim Tillie (7 points et 2 rebonds) n’a finalement existé que sur le premier quart-temps (19-18). Mais en laissant les Andalous prendre confiance (59% à deux points) et occuper la raquette (30 rebonds défensifs !), les Visiteurs ne pouvaient prendre qu’une valise.

Herbalife-Valence : 65-79

Pour sa première en Liga, Joffrey Lauvergne a vu son équipe gagner mais lui aura vite été handicapé par les fautes (3 en 3 minutes). A ses côtés, Flo Piétrus n’a pas eu des stats mirobolantes (2 points et 3 rebonds en 24 minutes) mais l’ailier-fort aura provoqué la bagatelle de quatre fautes. En face, le jeu de Gran Canaria a été trop divers offensivement parlant (un seul joueur au-dessus des dix points et un très faible 2/15 au tir primé).

Bilbao-Manresa : 83-63

Avec le Real, Bilbao est l’autre équipe en forme de la Liga. Et Fotsis Katsirakis a pu compter sur un très bon Adrien Moerman (13 points et 3 rebonds en 22 minutes) co-meilleur marqueur avec Axel Hervelle. En face Manresa a été trop dépendant du trio Asselin/DeVries/Ramsdell (45 points) pour espérer apporter assez de danger. Pourtant Manresa a fait quasi lutte égale dans la raquette (32 à 30).

Asefa Estudiantes-Blusens Monbus : 89-66

Dès le premier quart-temps (20-14), les Madrilènes n’ont laissé aucune chance aux joueurs de Blusens. Et s’ils ont été en difficulté à deux points (38%), les coéquipiers de Tariq Kirksay (10 points avec un 2/3 à trois points) ont connu une grosse adresse au tir primé (14/26). Mais les 9 prises de Lamont Barnes ont été toutes aussi importantes car dans ce secteur, Blusens a été compétitif (34 rebonds).

Badalone-CB Canarias : 92-81

Avec un énorme Corey Fisher (29 points, 3 rebonds et 5 passes décisives), Badalone s’offre un succès important face au promu insulaire. En face hormis le trio Guillen/Donaldson/Blanco (44 points) il n’y avait en fait pas grand-chose à se mettre sous la dent. Et Canarias a donc été logiquement dominé dans quasiment tous les secteurs de jeu (37 à 30 au rebond par exemple).

 

Le 5 Liga Endesa

Leadership : James Feldeine (Fuenlabrada)

Attitude : Javier Salgado (Lagun Aro)

Efficacité : Carl English (Asefa Estudiantes)

Dévouement : Corey Fisher (Badalone)

Générosité : David Navarro (Valladolid)

 

Le 5 Le Mans

Nacho Martin (Valladolid) : 26 points et 6 rebonds pour 31 d’éval

James Feldeine (Fuenlabrada) : 31 points et 4 passes décisives pour 31 d’éval

Javier Salgado (Lagun Aro) : 27 points et 5 passes décisives pour 32 d’éval

Axel Hervelle (Bilbao) : 13 points et 8 rebonds pour 26 d’éval

Carl English (Asefa Estudiantes) : 39 mégas points et 6 rebonds

 

Le 5 Roanne

Jermaine Taylor (Lagun Aro) : 5 points (1/10 à 2 pts) et 3 rebonds en 20 minutes

Joseph Jones (Saragosse) : 4 points, 4 rebonds et 3 balles perdues

Andres Miso (Murcia) : 3 balles perdues en 13 minutes (et rien d’autre)

Jaimes Fernandez (Asefa Estudiantes) : 2 rebonds et 2 balles perdues en 10 minutes

John Holland (Séville) : 0 point en 11 minutes pour -9 d’éval

 

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.