L’Allemagne se fait blouser par la Serbie

Drivée par un meneur de génie et dominatrice sous le cercle, la Serbie a facilement dominé l’Allemagne (75-64). Bonne nuit Vincent Collet.

Les deux équipes déjà qualifiées se disputent une première victoire pour la deuxième phase et la Serbie prend le meilleur départ. 2,4,7 puis 9-0 sur une passe aveugle de Teodosic pour Krstic. Le nouveau point guard du CSKA, délesté de la remontée de balle par Tepic, crée en sortie d’écran et sème la zizanie dans la défense teutonne. Temps mort Bauermann. Ses troupes reviennent sur le parquet le couteau entre les dents. Dirk montre la voie puis la vieille connaissance Schaffartzik rentre deux shoots coup sur coup. Comment les Serbes répondent-ils au 7-0 allemand ? Par un 8-0 des chaumières. Défense patafix sur Nowitzki, Teodosic continue la distribution de petits fours et Keselj par deux fois à 3 points ne fait pas la fine bouche. Heureusement pour les copains de Dirkules, le sosie allemand de Colin Farrell (Herber) plante un gros trois points pour clore le premier acte. 17-10 pour les Serbes.

C’est ça Teodosic :

Les problèmes de la Mannschaft continuent. Le longiligne ailier Benzing prend 3 fautes trop rapidement et le sous-estimé Dusko Savanovic rentre des shoots dans toutes les positions (10 pts à 100%). Les Serbes prennent 12 longueurs d’avance, pas du goût de Nowitzki qui plante à 3 en tête de raquette et de Stefan Hamman qui score en pénétration. Ivkovic prend un temps mort et pète sa plaquette. Derrière Teodosic balance un 3 en première intention qui touche à peine le fer. On sent la petite veine sur la tempe gonfler derrière les lunettes du technicien serbe. Le barbu se fait pardonner avec un tir primé et une nouvelle passe aveugle pour Macvan. A la pause il compte plus d’assists (7) que l’ensemble de la formation allemande. L’Allemagne est à -10.

Sous l’impulsion de Kaman et ses faux airs de François Damiens (l’équipe allemande, c’est Hollywood), l’écart tombe à 7 points en début de 3e quart. Dirk met son spécial façon flamant rose, Kaman contre Markovic et les supporters allemands tout en collants tricolores commencent à y croire. Mais une gorgette sur claquette dunk de Kaman, un nouveau triplé de Savanovic et un poster dunk de Krstic sur la joue du pivot des Clippers plus loin, les Serbes ont pris le large (+16).

Boring l’Euroleague ?

Le dernier quart commence avec une mascotte évacuée sur civière ( !?!) Les Serbes ouvrent leur banc. Quelle densité à chaque poste. Dirk ne s’avoue pas vaincu et décoche des flèches à distance. Le commentateur de Sport 1 se lâche et cite LL Cool J dans la langue de Shaq O’Neal. Don’t call it a comeback ! Feinte, 2 Serbes perdent leur short, tir ligne de fond, tête de raquette, sous le cercle après un bon mouvement dos au panier. Mais le rusé Teodosic passe son teardrop, bientôt imité par Savanovic derrière l’arc-de-cercle. Dirk goûte d’un peu trop près le coude de Krstic sur une feinte et prend une antisportive pour avoir ceinturé le Serbe. Le buzzer beater quotidien de Schaffalzik n’y changera rien. Les Serbes l’emportent de 11 points malgré les 25 pions de Nowitzki.

Sur le petit carnet de Vincent Collet, on notera les tours de magie de Teodosic (12 pts – 9 rbds et 9 assists) mais aussi sa propension à abuser des missiles longue portée (2/9). Attention également à l’adresse du 6e homme de luxe, Savanovic (18 pts à 6/7). Les Serbes sont grands et dominateurs dans la raquette (40-31 au rebond contre Kaman et Nowitzki). Ils défendent bien et Teodosic peut compter sur des big men mobiles pour finir les contre-attaques. Les rotations sont bonnes et tout le monde a des heures Euroleague au compteur. Bref, les Bleus, bon courage demain soir.

ALLEMAGNE

Name Min FG 2P FG 3P FG FT Reb AS TO ST BS PF Pts
M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot
*4 Benzing, R. 28 1/2 50.0 0/1 0.0 1/1 100.0 2/2 100.0 1 1 2 0 2 0 0 4 5
5 Herber, J. 25 1/2 50.0 0/0 0.0 1/2 50.0 0/0 0.0 0 2 2 2 0 1 0 1 3
*6 Hamann, S. 32 4/9 44.4 2/5 40.0 2/4 50.0 0/0 0.0 1 0 1 2 2 0 0 1 10
7 Schultze, S. 7 0/2 0.0 0/0 0.0 0/2 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 1 1 0 1 0
*8 Schaffartzik, H. 24 4/11 36.4 1/3 33.3 3/8 37.5 0/0 0.0 0 3 3 2 0 0 0 3 11
9 Ohlbrecht, T. 6 0/1 0.0 0/0 0.0 0/1 0.0 0/0 0.0 0 1 1 0 0 0 0 0 0
10 Schwethelm, P. 10 0/2 0.0 0/0 0.0 0/2 0.0 0/0 0.0 0 1 1 1 3 0 0 2 0
11 Pleiß, T. 11 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 3 3 0 2 2 0 2 0
*12 Kaman, C. 24 4/11 36.4 4/11 36.4 0/0 0.0 2/3 66.7 3 8 11 1 3 0 1 5 10
13 Staiger, L. 4 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 1 0 0 0 0 0
*14 Nowitzki, D. 29 11/22 50.0 9/17 52.9 2/5 40.0 1/1 100.0 0 6 6 1 1 1 1 2 25
15 Jagla, J. DNP
TEAM/COACH 0 1 1 0 0
TOTAL 25/ 62 40.3 16/ 37 43.2 9/ 25 36.0 5/6 83.3 5 26 31 10 14 5 2 21 64

SERBIE

Name Min FG 2P FG 3P FG FT Reb AS TO ST BS PF Pts
M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot
*4 Teodosic, M. 28 5/15 33.3 3/6 50.0 2/9 22.2 0/0 0.0 0 9 9 9 1 1 0 1 12
*5 Tepic, M. 28 2/8 25.0 2/6 33.3 0/2 0.0 4/4 100.0 1 5 6 2 3 0 0 0 8
6 Rasic, A. 24 2/5 40.0 1/2 50.0 1/3 33.3 0/0 0.0 0 0 0 3 0 0 0 2 5
7 Paunic, I. DNP
8 Bjelica, N. DNP
9 Markovic, S. 17 1/4 25.0 1/3 33.3 0/1 0.0 0/0 0.0 1 3 4 2 1 1 0 3 2
10 Savanovic, D. 23 6/7 85.7 2/3 66.7 4/4 100.0 2/2 100.0 1 0 1 0 4 0 0 2 18
*11 Keselj, M. 22 2/6 33.3 0/1 0.0 2/5 40.0 0/0 0.0 0 4 4 0 1 0 0 1 6
*12 Krstic, N. 25 6/10 60.0 6/10 60.0 0/0 0.0 3/3 100.0 0 3 3 1 3 0 0 3 15
13 Perovic, K. 15 1/2 50.0 1/2 50.0 0/0 0.0 2/3 66.7 2 2 4 0 1 1 0 2 4
14 Marjanovic, B. DNP
*15 Macvan, M. 17 2/5 40.0 2/4 50.0 0/1 0.0 1/2 50.0 3 6 9 1 1 0 0 2 5
TEAM/COACH 0 0 0 0 0
TOTAL 27/ 62 43.5 18/ 37 48.6 9/ 25 36.0 12/14 85.7 8 32 40 18 15 3 0 16 75

Par Lebigbrickoski

Tags : , ,
Comments

Commentaires (3)

  1. someone

    Quelle passe sur la première vidéo