L’anti-parpaing de la semaine : le Bayern Munich au top

Le Bayern Munich place forte du basket européen ? C’est possible !

Le parpaing, la brique, la vieille saucisse… Dans chaque match, il y a toujours un mec pour balancer un shoot improbable qui finit par taper la tranche ou pire… à 20 cm de l’arceau, le fin fond du plexi. Et bien souvent, dans le basket français, on a aussi le droit au parpaing médiatique. Ca peut être une phrase, une réaction, une action… Cette semaine, c’est un anti-parpaing que nous vous présentons pour féliciter le Bayern Munich.

Alors que les pensionnaires de la Pro A entrent dans la dernière ligne droite pour la qualification en playoffs, les dés sont jetés en Allemagne où le Bayern Munich vient d’assurer sa première place en deuxième division allemande et donc sa montée en Bundesliga, première division allemande. Avec un bilan de 23 victoires pour une malheureuse défaite, le Bayern règne en maître sur la Pro A (deuxième division allemande) et a mis quelques longueurs d’avance à son poursuivant Wuerzburg (18-6).

Malgré son statut de promu, le Bayern sera un candidat sérieux au titre dès sa première année en Bundesliga puisque le club dispose d’un budget de 6 à 8 millions d’euros avec des sponsors du calibre d’Adidas ou Audi. De quoi permettre à Dirk Bauermann, coach du Bayern et sélectionneur allemand, de s’offrir quelques bons joueurs de second zone pour compléter l’effectif qui compte déjà l’international Steffen Hamann. En guise de comparaison, c’est l’ASVEL qui possède le plus gros budget LNB avec un peu moins de 6 millions d’euros alors que le THV ferme la marche avec 2 millions dans ses caisses.

L’année dernière, le Bayern avait clairement affiché sa volonté de rejoindre le gratin du basket européen. Chose qui pourrait arriver bien plus vite que prévu, aussi bien sportivement que médiatiquement :

« Les dirigeants du Bayern vont s’impliquer beaucoup plus dans les instances de la Ligue allemande et aussi de l’ULEB pour faire du lobbying. Je ne serai pas surpris si l’Allemagne recevaient plus de places en Euroleague prochainement. Car avec Bayern, ALBA et Brose, plus les nouveau venus comme Oldenburg ou Göttingen, il y a plusieurs équipes qui pourraient jouer des rôles importants en Europe dans les années à venir… » nous explique Christophe Ney d’European Prospects

Dans l’entretien accordé à David Cozette dans le prochain numéro de Reverse, le commentateur nous confiait même que :

« Il y a des chaînes qui ne paient presque rien parce que personne ne veut diffuser la compétition chez elles, comme en Allemagne par exemple. »

Pour Christophe Ney, le potentiel du Bayern est énorme :

« Il y a beaucoup plus de tradition basket en Allemagne qu’en Angleterre. De plus avec la culture US toujours assez présentes via les bases militaires, il y a un grand marché qui est déjà pas mal exploité en termes des spectateurs dans les salles où l’Allemagne est toujours dans le Top 3. Cela va s’améliorer encore la saison prochaine car je suis sûr à 100% que les matches du Bayern à l’extérieur seront tous sold-out.  Et comme ils joueront normalement dans une salle de 7500 personnes, la moyenne va augmenter par rapport aux pauvres Düsseldorf ou MBC qui vont probablement descendre. »

Pour ceux qui ne sont pas convaincus, on vous rappelle que l’affiche Bayern-Wuerzburg, match de seconde division, a réuni plus 12000 spectateurs le 19 février dernier. 12000 c’est également le total cumulé du nombre de spectateurs ayant assisté à la Semaine des As…

Une rumeur circule annonçant que le Bayern pourrait bénéficier d’une wild-card leur permettant d’accéder au tour préliminaire Eurocoupe. Affaire à suivre !

Tags :
Comments

Commentaires (71)

  1. Bingo

    Une bonne nouvelle pour le basket europeen, moins pour le basket francais…

  2. Tapion

    Voilà quelque chose qui ne pourrait pas arriver en France.

    En 2002, l'Olympique de Marseille a voulu "pénétrer" le monde du basket en reprenant la suite du Montpellier PB mais l'ensemble des clubs de l'élite s'y sont farouchement opposés.

    Il y a deux ans, l'ASVEL se donne les moyens financiers pour y arriver et se fait traiter comme de la merde par les autres clubs. Visiblement en Allemagne les gens sont moins têtus/obtus/cons et comprennent qu'il faut une locomotive pour faire avancer les wagons…

    Pauvre basket français. Pauvres c….

  3. Jah

    bigre ! Quand on voit comment le Bayern peut être dominateur en Foot, j'ose pas imaginer en basket ! En tout cas, moi j'aime bien, ça nous changera des clubs espagnols, russes ou grecs !

  4. AND11

    T'as toujours RIEN COMPRIS tafion.

  5. lithium

    J'aime bien le concept de ces clubs omnisport, comme le Barça, le Real, le Bayern, ça permet d'avoir plus de moyens, plus de public et réunir les joueurs de sports différents sous les même couleurs, ça fait plaisir de voir des joueurs de foot du Barça par exemple qui viennent voir les matchs de Basket de leur club. En tout cas, bonne chance au bayern.

  6. Startrak

    Putain moi çà me choque juste qu'on puisse donner un ticket pour une Coupe d'Europe à une équipe juste parce qu'elle a une grande salle, des supporters, des sponsors qui claquent, un gros budget et des bonnes perspectives d'avenir, tout en se foutant de son niveau :s

    Ah, on me dit dans l'oreillette que çà marche déjà comme çà en Euroleague!

  7. pierrick

    Remettons en marche le PSG Racing !!!

  8. GW

    Déja le gros symbole en france qui fait penser qu'on déteste/jalouse/méprise les grands clubs c'est la suppression du droit à l'image…

    Comment se tirer une balle dans le pied… Encore moins de chances d'attirer un joueur de l'étranger ou de garder un joueur médiatique en France…

    Je trouve ca triste qu'on déteste à ce point le sport pro en France. Heureusement que l'Europe uniformise un minimum les réglements car toutes les initiatives des politiques ne servent qu'à torpiller le budget ou l'image des clubs…

    Ca sert à rien d'espérer que la LNB fasse du lobbying au niveau européen ou aide les clubs à construire des enceintes. Chaque club et chaque région se débrouille dans son coin pour trouver des budgets donc bien sur qu'ils n'aiment pas quand un club veut se tailler la moitié du gateau.

    L'OL serait aimé des autres clubs si Aulas ne voulait pas réexaminer la distribution des droits TV ou participer au lobby des grands clubs aurpès de l'UEFA…

    Pour moi c'est la faute des fédérations qui sont trop dépassés pour rassembler autour de projet de développement commun…

  9. septimanien

    GW et Tapion,le Barça et le Real sont loin d'être les seuls dans ce cas là, on peut élargir le problème à tous les principaux clubs espagnols,italiens et anglais dont les dettes sont de plusieurs centaines de millions d'€ chacun.

    Les 150 millions d'€ de dettes que le Barça aurait effacé, se sont les mêmes qu'il a emprunté au mois de juin pour pouvoir payer les primes et les salaires?

    C'est sur que les catalans possédent des biens,certains d'entre eux ont déjà été vendus plusieurs fois comme celui du stade de l'équipe réserve.

    Pourtant aucun centre commercial ou aucun immeuble n'ont poussé dessus…

    Quant au Real et la légende de l'effacement de la dette par le Roi, faut arréter un peu de croire à toutes les conneries qu'on entends sur TF1…

    Le Roi d'Espagne n'a aucun pouvoir pour faire cela et les impots ne vont pas dans ces caisses mais dans celles de l'état espagnol, le Roi est juste là pour la déco et les cérémonies officielles.

    La seule fois où des dettes ont été effacées en Espagne c'était au début des années 90 quand la plupart des clubs sont passés au statut de SA, et là encore ni le Real ni le Barça n'en faisait partie car à l'instar de Bilbao, ils sont resté des associations.

    La Mairie de Madrid n'as pas racheté les terrains,elle a juste permis qu'ils deviennent constructibles, se sont ensuite des sociétés privés qui y ont investis et construits des immeubles de bureaux.

    Un peu comme à Valencia où le club est en train de construire un nouveau stade (non sans mal) et revendre l'emplacement de l'ancien pour une opération immobilière.

    Aprés, en France on préfere surement les financements comme pour le futur stade de Lyon pour lequel la collectivité va tout payer et ne rien récupérer…

  10. el gaucho

    Je suis impressionné par votre connaissance du Foot européen, sur un site de Basket, c'est fort…

    Sinon le Bayern le joue comme l'ASVEL, et on sait que ce n'est pas gage de succès…

    Si la fédé teutonne et le club ne font pas un gros effort sportif et humain, leur pognon et leurs relations feront pschittt…

    Une équipe, c'est pas un plan marketing qui la fait gagner…

    Le Bayern finira comme l'ALBA, vingt ans après, éternel contender de l'Eurocup…

  11. AND11

    J'suis content de pas habiter Montpellier.. Quand on écoute Tapion, on pourrait croire que les politiques investissent plus dans le sport que dans le social ;)

  12. Francky IX

    Toute façon, ça sera comme ça pendant un bon moment avant d'avoir un club français au top niveau européen. Même l'ASVEL, d'ailleurs, tant ils n'ont pas fait leur grande salle, j'y croirai pas.

    On v

  13. Francky IX

    On va attendre au moins 20 ans pour voir un club français ne serait-ce qu'en quart de finale de l'Euroleague… C'est la réalité, surtout si ça bouge pas au niveau Européen avec les DNCG, car ça risque pas de bouger positivement en France pour les clubs pro.

  14. AND11

    Le foot est LE sport populaire en France, et regardez comment ils se sont fait défoncer au niveau européen hier soir et ce soir.

    Donc arrêtons de rêver, ni l'Asvel, ni un autre club français ne fera quelque chose en Europe. Si le foot n'y arrive pas, alors qu'il a TOUS les médias français derrière lui, je vois pas comment le basket peut y arriver.

    Et on est pas au hand, notre sport est pratiqué à haut niveau partout, pas seulement en Allemagne et en Espagne.

  15. AND11

    T'es con oscar lol.

    C'est ce que je disais, en hand il y a l'Espagne et l'Allemagne.

  16. AND11

    Le basket eu Europe des années 90 n'avait rien a voir avec aujourd'hui.

  17. Tapion

    il es où mon commentaire ?

  18. GW

    Sans les arbitres on les bat à chaque fois.

    Et Ciudad Real ils vont vite nous les rendre nos deux petites pépites !

    Sans Ciudad, l'Espagne n'est pas meilleure que les clubs français !

  19. OscarAbine

    xDDD

  20. OscarAbine

    Ouais, mais c'est les grands clubs qui veulent ça, plus encore pour assurer un max de recettes de matchs que pour être sûrs de passer les phases de poule. Economique…

  21. OscarAbine

    Ben, ptêt. Enfin, me semble que tous les clubs français viennent de se faire étendre, là, non ?

  22. OscarAbine

    Bah, les clubs espagnols aussi, hein…