L’Asie plus attrayante que l’Europe ?

De plus en plus de joueurs migrent vers les championnats asiatiques, un nouvel eldorado ?

Spencer

L’info avait fait grand bruit fin juillet. Pressenti outre atlantique, Bobby Brown avait finalement choisi de rejoindre la Chine et le très sérieux club de DongGuan Leopards. Aux dernières nouvelles, Marcus Haislip était également encore là bas. La Chine attire donc d’excellents éléments venant d’Europe, mais pas seulement puisque Johan Petro et Ivan Johnson ont à leur tour signé. Les anciens Hawks se sont respectivement engagés avec les Zhejiang Gangshua Lions et Zhejiang Golden Bulls. Derrière ces noms d’équipes imprononçables et un peu chiants à écrire, se cachent des propriétaires qui payent très bien ces joueurs. La CBA, qui accueillait avant des NBAers plutôt âgés ou cramés, se met à attirer des joueurs qui ont encore de longues années devant eux. La raison de cet exil est bien entendu l’argent. C’est en tout cas le constat qu’a fait Dee Spencer sur facebook. L’ancien manceau exilé depuis plusieurs saisons dans le moyen orient déclarait :

« L’Europe est devenue merdique niveau pognon maintenant. C’est en Asie qu’il y en a. Je ne reviendrai pas en Europe. Dans une saison de 6 mois, je gagne plus que ce que l’Europe pourrait m’offrir dans une saison de 10 mois. »

Dewarick Spencer a rejoint Al Riyadi Beirut (Liban) en 2011 et compte bien rester dans la région. Il s’est engagé avec Petrochimi, le champion en titre d’Iran, pour la saison à venir. Quant à Sani Becirovic (ancien du Pana notamment), il a signé en faveur du 2nd de saison régulière de l’année dernière, Foolad Mahan.

Toutefois, il n’y a pas que l’argent qui attire les Américains vers l’Asie. Certains sont parfois déçus du traitement qu’ils reçoivent sur le vieux continent. Un peu comme des étudiants en Erasmus, les joueurs provenant d’outre Atlantique n’ont pas les mêmes avantages que les locaux. C’est ce que regrettait Keith Langford sur twitter :

En effet, en Europe seuls les joueurs européens peuvent saisir la FIBA en cas de non paiement de leurs salaires. Comme le faisait remarquer l’arrière de Milan, les joueurs américains se retrouvent quant à eux dans l’impossibilité de saisir une instance pour obtenir le paiement de leurs salaires non versés. Il y a ici une discrimination de la FIBA en fonction de la nationalité des joueurs. Une véritable injustice qui montre bien le manque de protection dont souffrent les Américains dans les championnats européens. Une autre raison qui peut les pousser à découvrir des contrées situées plus à l’Est…

Tags : , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (11)

  1. someone

    Les Américains peuvent se créer une seconde ligue aux USA en demandant à la fédé américaine plutôt que de venir prendre la place des joueurs locaux en Europe. Et avec des mentalités comme celle de Spencer, c'est plus grave.

    Si t'as pas ta place en NBA , fais en sorte de jouer dans un championnat pour te montrer et peut être qu'un jour tu feras training camps ou summer league NBA

  2. coco

    le fric le fric toujours le fric … il existe encore des gens pour qui ce n'est pas la priorité ?

  3. LoveMoney

    De toute façon c'était déjà UN PETIT PEU ça au foot, avec Samuel Eto'o qui part jouer en Russie, en étant payé des millions, Drogba et Anelka qui partent en Chine…
    Je dis "un petit peu" parce qu'il y quand même pas mal de club européen capable de poser les billets sur la table..

  4. MiLissounga

    C'est tellement plus simple alors. La Chine utilise les ressorts de la concurrence. A terme, les chinois en bénéficieront sûrement.

  5. damelo

    Si les chinois paient mieux, alors les joueurs vont aller la bas. Et puis, vu la popularité du basket et le nombre de fans potentiels, son championnat pro va forcement gagner en puissance économique.

    Apres, pour Dee Spencer… Il me semble que la BSN de Puerto Rico ne paie pas trop mal, et joue en été.

  6. damelo

    Sinon, le vrai scandale, c'est que quand les clubs ne les paient pas, ils n'ont pas de recours face a la fédé.

  7. Dee07

    Pour Spencer c'est different se mec devrais jouer en NBA ou ds un très grand club d'Europe certainement le joueur le plus talentueux que nous ayons eu depuis le début des années 2000. Le problème a se mec est dans sa tete, Il a un talent ÉNORME et il est MAGNIFIQUE a regarder jouer c'est un plaisir pour les yeux. Ce mec doit avoir de grosse difficulté a évoluer dans une GROSSE team et doit être difficile a gérer, il lui faut bcp de liberté. Et les seuls clubs capable de payer un mec pour qu'il puisse avoir une certaine liberté sont dans des championnats exotique.