L’ASVEL au révélateur dijonnais

Face à la JDA, l’ASVEL pourra tester, ou pas, ses progrès en défense.

Qu’il est bon d’être à la maison pourrait se dire l’ASVEL. Car lorsque l’on s’attarde sur le bilan des hommes de Pierre Vincent, on se rend vite compte que ces derniers sont bien plus à l’aise dans leur salle (4 victoires en autant de matchs) qu’à l’extérieur où le bateau vert a tendance à tanguer un peu plus. S’ils pêchent c’est aussi parce que l’équipe manque parfois de constance sur le plan défensif. L’ASVEL ne se classe ainsi qu’à la treizième place des « meilleures » défense avec la bagatelle de 76,4 points encaissés par match. C’est donc dans ce domaine-là que Pierre Vincent veut voir une amélioration.

« L’équipe a très bien travaillé, en sachant que nous devons vraiment progresser dans le secteur défensif » (Le Progrès).

Réponse dans quelques heures pour voir si tel est le cas…

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.