L’ASVEL doit afficher « le bon mental »

Alors que l’Asvel reçoit le BCM ce mardi pour l’ultime journée de la saison régulière, la pression sera maximale.

JD JacksonPour l’Asvel la réception du BCM Gravelines-Dunkerque se fera sous haute-pression. En effet les joueurs de JD Jackson n’ont pas encore validé leur place pour les playoffs. Si une défaite ne les condamnerait pas en fonction des résultats de Pau et Dijon, un succès redonnerait un brin de confiance à un groupe qui en manque singulièrement. L’arrière Nicolas Lang reconnait d’ailleurs que les Villeurbannais sont un peu des spécialistes de l’ascenseur émotionnel. « Niveau montagnes russes, on est particulièrement performant ! En même temps, mis à part Monaco en Pro A, tout le monde est un peu dans ce cas » (Site Asvel). 

La chance des Villeurbannais sur ce match peut résider dans le fait que l’enjeu est moindre pour les Maritimes de Christian Monschau. Déjà assurés de leur place dans le grand 8, ils ne jouent en effet « que » la quatrième place qui serait synonyme davantage du terrain au moins pour les quarts de finale. Mais croire que le match serait facile serait une belle erreur. « Nous sommes en situation d’extrême urgence et nous ne devons compter que sur nous-mêmes […] Il va falloir faire preuve de sang-froid, afficher le bon mental et contrôler l’axe Albicy-Dove. Mais, tactiquement, nous savons ce qu’il faut faire pour les battre » prévient ainsi JD Jackson dans Le Progrès. A bon entendeur…

Crédit photo : F.Blaise (une)/Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.