L’ASVEL et l’effet Tony Parker

Lors du match 3 l’Asvel a été aidée par son président Tony Parker.

Il n’est pas sur le terrain mais dès qu’on parle de l’ASVEL Tony Parker vient évidemment à l’esprit. Président du club villeurbannais, le meneur des Spurs et des Bleus était présent pour le match 3 de la finale des playoffs de Pro A de son club face à Strasbourg. Et sa présence a été primordiale comme l’a expliqué le coach JD Jackon après la victoire de ses troupes. « Sa seule présence, son charisme sont déterminants. Quand il intervient, c’est toujours juste. Il sentait que c’était le bon moment pour parler au groupe. Et pour un entraîneur, c’est un apport non négligeable ». 

Si son intervention a donc fonctionné, il faudra d’autres ingrédients pour remporter le match 4 et empêcher la SIG d’être titrée à l’Astroballe. « Ils ont pris une gifle, donc ils vont attaquer fort, voudront se racheter. Mais on est chez nous » souligne ainsi Nicolas Lang. « On est toujours dos au mur et il n’est pas possible qu’on ne soit pas dans l’intensité maximale à chaque instant, chaque seconde » rajoute Jackson. Sinon la prestation solide de jeudi n’aura pas servie à grand chose.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.