L’ASVEL et Marne-la-Vallée vont travailler ensemble

Après Saint-Chamond c’est avec Marne-la-Vallée que l’ASVEL a noué un partenariat.

De gauche à droite : Nordine Ghrib, Mathias Ona Embo, André Yuste, Yohann Sangaré.

De gauche à droite : Nordine Ghrib, Mathias Ona Embo, André Yuste, Yohann Sangaré.

Depuis qu’il est le président de l’ASVEL, Tony Parker n’a jamais caché que la formation était l’un des axes de développement principaux de son club. Le lancement de la « Tony Parker Adéquat Académie » à la rentrée 2018 en est la parfaite illustration. Le club villeurbannais a aussi très récemment signé un partenariat avec le club voisin de Saint-Chamond (Pro B) afin de permettre à ses jeunes pousses de s’aguerrir comme c’est le cas pour Stéphane Gombauld cette saison.

Mais l’ASVEL va aussi travailler au niveau de la formation avec le club amateur de Marne-la-Vallée. Né en 2002 de la fusion de trois clubs (Torcy, Noisiel et Lognes), il a su très vite se faire une réputation dans ce domaine dans une région où les jeunes talents sont nombreux. A la base du partenariat entre les deux clubs, on retrouve Mathias Ona Embo, directeur sportif de Marne-la-Vallée et coach de l’équipe U15 France du club (dont l’un des joueurs, Matthew Strazel, intégrera le centre de formation de l’ASVEL). Présents lors de la signature de ce partenariat, Yohann Sangaré et Nordine Ghrib ont expliqué avoir choisi de travailler avec le club du 77 car ils partageaient des valeurs communes et une vision similaire du basket. Concrètement, la collaboration va démarrer dès la saison prochaine par la mise en place d’un comité de suivi et de pilotage entre les deux structures pour gérer notamment au quotidien les questions opérationnelles et échanger au sujet des contenus des entraînements des catégories U13, U15, U17 et U18. Le club de Villeurbanne devrait aussi fournir un parquet d’ici le mois d’août.  A moyen terme (c’est-à-dire dès la deuxième saison), les meilleurs potentiels du club auront l’opportunité de participer aux camps de Tony Parker. Un accompagnement sur la création d’un organisme de formation à destination des jeunes entraîneurs ou joueurs en reconversion sera aussi mis en place. Enfin sur le long terme (d’ici cinq ans), un projet de camps de basket ASVEL-MLV devrait voir le jour dans le secteur de Marne-la-Vallée. L’ASVEL devrait également aider au développement sportif du club afin qu’il devienne son club satellite sur la région Île-de-France.

On le voit ce partenariat est donc basé sur la durée. Il confirme aussi plus que jamais l’envie de Tony Parker de redonner au basket français tout ce qu’il a pu lui apporter.

De gauche à droite : André Yuste, maire de Lognes, Georgette Ona Embo, présidente du MLVB, Nordine Ghrib.

De gauche à droite : André Yuste, maire de Lognes, Georgette Ona Embo, présidente du MLVB, Nordine Ghrib.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.