L’ASVEL facile face à un faible SLUC

L’ASVEL n’a pas eu de difficultés pour battre les Lorrains (85-59).

Une raclée, une leçon… Il n’y a pas d’autres mots pour décrire ce que l’ASVEL a infligé au SLUC Nancy. Hormis Marcellus Sommerville (15 points et 9 rebonds) et Solo Diabaté (23 points et 5 rebonds), Jean-Luc Monschau n’a pas vraiment pu compter sur le reste de son équipe. Le ratio balles perdues/passes décisives (16/3) est en ce sens très parlant. Dans le camp d’en face, Edwin Jackson a une nouvelle fois réussi un match consistant avec 15 points, 2 rebonds et 2 passes décisives. En enchaînant les matchs à ce niveau, l’arrière villeurbannais est en train de gagner ce qui lui faisait grand défaut : la régularité.

 

Les stats : http://www.lnb.fr/fr/Pro-A/200009/Resultat-match/6852/Lyon-Villeurbanne-Nancy

Tags : ,
Comments

Commentaires (6)

  1. Helpless

    Nancy,que c'est laid!!Malgré tout,félicitations à Monschau.Il a accepté de laisser gambader un jeune pendant deux minutes en fin de match!Ca me paraît important de souligner l'initiative…

  2. Tit

    3 passes décisives pour l'ensemble de l'équipe, ca doit être un record en son genre. Et l'Asvel n'est pas spécialement réputée pour sa défense. Que se passe t il au SLUC ??

  3. Chris

    Désolé pour toi helpless mais monschau n a fait rentre aucun jeune en fin de match même avec plus de 20 pts d écart.
    Kingslay pinda et rentre en première mi temps voilà ou est son temps de jeu et vu sa prestation (0/3 a 3 pts en 1min30 tous ouvert)connaissant monschau il etait pas prés de revoir le terrain.

  4. turin

    Le Garbage time le plus long de l'année…Sur un gros plan de Sport+,j'ai cru que Pourchot avait des idées morbides.

  5. youa

    J'ai beaucoup apprécié le jeu de Kobe Diabaté (6/17)