L’ASVEL domine Chalon

Lyon-Villeurbanne remporte le derby de la Saône en assommant l’Elan Chalon au retour des vestiaires.

Excellent depuis le début de la saison, Blake Schilb impose sa patte sur la rencontre dès les toutes premières secondes. A force de pénétrations, de shoots extérieurs ou encore de ballons ressortis pour ses coéquipiers, l’ailier chalonnais rayonne sur la première période. En feu, Schilb (24 pts, 26 d’éval) se montre inarrêtable pour des défenseurs villeurbannais tout bonnement dépassés.

Avant le match, Pierre Vincent confiait au micro de Sport+ que son équipe était parfois trop « Tony Parker dépendante ». Et, il faut l’avouer, ses hommes ne l’ont pas fait mentir lors de la première mi-temps. Trop brouillons malgré un bon début de match d’Hilton Armstrong et de Kim Tillie, la lumière est, une fois encore, venue du meneur international. Toutefois, voulant sans doute trop porter les siens, TP aura parfois eu tendance à surjouer. En témoignent ses pertes de balle et sa relative maladresse aux shoots lors des 20 premières minutes. A ses côtés, Ronny Turiaf fait valoir son physique et domine sous les panneaux. Intraitable, le pivot international martyrise un Michel Jean-Baptiste-Adolphe (9 rbds, 3 d’éval) qui n’aura fait valoir ses qualités qu’une fois son adversaire du soir sorti.

Le match s’avère être de bonne qualité, mais les deux équipes n’auront eu de cesse de shooter à 3 points durant le premier acte, en dépit d’une adresse extérieure plus que suspecte. Malgré la légère domination d’un Élan Chalon porté par un Blake Schilb au four et au moulin, les deux équipes se quittent à la pause sur le (petit) score de 35-38.

Chalon explose, l’ASVEL en démonstration

Au retour des vestiaires, le match prend une toute autre tournure. La faute à un Elan Chalon ayant vécu une authentique traversée du désert. Les hommes de Greg Beugnot perdent énormément de ballons et favorisent le jeu rapide adverse en ne serrant pas le jeu en défense. Pris de vitesse en défense et trop brouillons en attaque, les partenaires de Steed Tchicamboud subissent la loi d’une Green Team qui n’en demandait pas tant. Tony Parker (20 pts, 8 pds, 23 d’éval) se mue en véritable playmaker et distribue les caviars à foison. Donnant une impression de facilité tout bonnement déconcertante, TP rend le jeu plus facile pour ses partenaires. Phil Goss (10 pts, 13 d’éval) et Dijon Thompson (13 pts, 14 d’éval) retrouvent leur adresse extérieure, pendant qu’Hilton Armstrong marche sur un Alade Aminu (8 pts, 6 d’éval) passé totalement à côté de son sujet ce soir. Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, les joueurs de Lyon-Villeurbanne déroulent et impressionnent. En face, Chalon ne parvient plus à trouver la solution et termine le troisième quart-temps totalement à la dérive.

Le dernier quart n’aura presque été qu’une formalité pour les villeurbannais. Ronny Turiaf (15 pts, 8 rbds) continue de démolir le jeu intérieur chalonnais et permet à l’écart de passer au dessus des vingt points. L’Elan Chalon est en détresse aux shoots extérieurs alors que Blake Schilb, qui aura erré comme une âme en peine lors du troisième quart, se voit scotcher sur le banc. L’écart se stabilise autour des quinze points, Pierre Vincent et Greg Beugnot décident de lancer Livio Jean-Charles (4 pts, 2 rbds, 1 ctr) et Ulysse Adjagba (4 pts, 4 rbds) en Pro A pour la première fois. Les greens finiront le match avec « les jeunes » sur le parquet. L’occasion pour eux de se montrer, et de mettre un nouveau coup sur la tête d’une équipe bourguignonne qui avait déjà bu le calice jusqu’à la lie. Victoire 86-63 pour une équipe de l’ASVEL qui brise donc la belle série d’invincibilité chalonnaise.

 

Lyon-Villeurbanne

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 86 32 – 63 50.8 9 – 24 37.5 13 – 18 72.2 9 28 37 2 2 20 7 13 20 20 103
5. Armstrong Hilton * 19 10 5 – 7 71.4 0 – 0 0 – 1 0.0 4 4 8 0 0 0 0 2 4 2 13
6. Lacombe Paul 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
7. Westermann Léo 12 0 0 – 4 0.0 0 – 4 0.0 0 – 0 0 0 0 0 0 3 1 0 3 0 0
8. Jean-Charles Livio 8 4 2 – 5 40.0 0 – 1 0.0 0 – 0 2 0 2 1 0 0 0 2 1 0 2
9. Parker Tony * 32 20 6 – 12 50.0 3 – 5 60.0 5 – 8 62.5 0 5 5 0 0 8 2 3 2 9 23
10. Fofana Bangaly 3 1 0 – 0 0 – 0 1 – 2 50.0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0
11. Jackson Edwin * 20 5 2 – 8 25.0 1 – 5 20.0 0 – 0 0 2 2 0 1 1 1 1 3 1 2
12. Thompson Dijon * 28 13 5 – 7 71.4 3 – 4 75.0 0 – 0 0 4 4 0 0 1 1 3 1 0 14
13. Skeen Jamie 11 0 0 – 1 0.0 0 – 1 0.0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 1 2 0 -2
14. Tillie Kim * 29 8 4 – 9 44.4 0 – 1 0.0 0 – 0 1 7 8 0 1 2 0 1 0 2 12
15. Goss Phil 20 10 3 – 4 75.0 2 – 3 66.7 2 – 2 100 0 0 0 0 0 3 1 0 3 0 13
21. Turiaf Ronny 18 15 5 – 6 83.3 0 – 0 5 – 5 100 2 6 8 1 0 2 1 0 1 5 26

Chalon/Saône

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 63 23 – 58 39.7 5 – 23 21.7 12 – 19 63.2 7 24 31 2 2 13 8 15 20 20 60
4. Aminu Alade * 14 8 3 – 5 60.0 0 – 0 2 – 6 33.3 0 3 3 0 0 0 1 0 4 4 6
5. Delaney Malcolm * 31 7 3 – 10 30.0 1 – 3 33.3 0 – 0 2 2 4 0 0 1 1 4 1 1 2
6. Smith Bryant 7 2 1 – 2 50.0 0 – 1 0.0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 0 1
8. Adjagba Ulysse 1 3 0 – 0 0 – 0 3 – 4 75.0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 2
9. Lang Nicolas 21 6 1 – 3 33.3 1 – 2 50.0 3 – 4 75.0 0 1 1 0 0 0 3 1 2 2 6
10. Aboudou Jordan 11 4 2 – 2 100 0 – 0 0 – 0 1 3 4 1 0 0 0 2 2 0 7
11. Schilb Blake * 33 24 10 – 15 66.7 2 – 6 33.3 2 – 2 100 0 2 2 1 0 3 2 1 1 2 26
12. Evtimov Ilian * 23 2 1 – 8 12.5 0 – 5 0.0 0 – 0 0 2 2 0 0 0 0 0 1 3 -3
13. Tchicamboud Steed * 23 3 1 – 6 16.7 1 – 5 20.0 0 – 0 0 1 1 0 0 8 0 2 3 2 5
14. Jean Baptiste Adolphe Michel 22 1 0 – 5 0.0 0 – 0 1 – 2 50.0 2 7 9 0 2 0 0 1 3 1 3
15. Lauvergne Joffrey 14 3 1 – 2 50.0 0 – 1 0.0 1 – 1 100 2 3 5 0 0 1 0 3 3 3 5
Tags : , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (43)

  1. AND11

    Quel grand match de Monsieur Steed Tchicamboud! A l'image de saison ? de sa carrière ? Un joueur de l'équipe de France qui tourne à 6 d'évaluations sur la saison, ça c'est la classe messieurs dames.

    A noter aussi la fantastique prestation de Paul Lacombe :)

    Sinon une équipe qui vit et qui meurt par les 3pts c'est assez moche.. Chalon, comme la saison dernière, ne fera rien cette année.

  2. BCMers

    Peut-on parler de "Schilb-dépendance" : ce soir grosse 1ere mi-temps du probable futur MVP, mais alors quand il se troue dans la 2e, c'est toute son équipe qui reste scothcée avec lui.

    Sinon, j'ai kiffé regarder jouer Turiaf ce soir :D

  3. Yoann

    Bon steed si tu fais des match de la sorte évite au moins de créer un mini buzz avec des déclarations sur ton "due" avec TP.

  4. Crousti-Bat

    Turiaf, 26 d'éval en 18 minutes…

  5. Damelo

    Pauvre Leo… Il avait fait un bon début de saison pourtant.

  6. manek22

    Tchicamboud c'est vraiment une blague ce mec!

    J'espère que Collet ne le reprendra pas pour les JO!

    Sinon Schilb s'est troué? Parce que moi aussi je veux bien mettre 24 points tous les week-end avec un pourcentage aussi sympathique…

  7. Q

    J'ai pas vu le match et en matant la boxscore je remarque que Paul a pas joué, comment ça se fait? Il aurait pu faire un 5 Léo-Paul-Livio-Kim-Bangaly ça aurait été cool.

    Une autre question, Livio a joué poste 3 right? ou 4?

  8. Dumourier

    Livio a joué 3, ce sera sont futur poste, par il y a toujours une chose ou je suis sur, c'est que skeen ne sert complètement a rien, et que fofana n'aura jamais le niveau. Pour Thompson très bon match en attaque et super défense sur shilb en 2ème , remarquable, il remonte enfin dans mon estime. Tony El maestro .

  9. Scott la Mascotte

    Au fait AND11 on a gagné la coupe l'année dernière et on est largement devant vous au classement. Sur ce bonne soirée :D

  10. Crossfire

    D'abord quelqu'un pourrait me dire comment est calculé l'évaluation des joueurs?

    Ensuite bon match de turiaf qui se met au niveau ( pas très surprenant pour moi ), encore un très bon parker et malheureusement un Tchicamboud inexistant il faut le dire et qui est à mon sens une bonne blague!!!!

  11. Hugo57

    Tu critiques que l'asvel donne 10 15min a des jeunes (tillie, jackson en on pas mal cela dit), mais au sluc les jeunes ils ont toujours eu leur chance eux ?

    Tu crois qu'ils vont lâcher un jeune sur le terrain à 35min par match ? Faut pas rêver non plus.

  12. Hugo57

    Tu dis ca parce que le sluc peine à se hisser en final de cette coupe ?

  13. OJ

    Pauvre STEED l'ouvrir autant pour ca. Impossible de le défendre la vraiment impossible!

  14. 3D Ray Ray

    Etant dans les tribunes de l'Astroballe hier soir et ayant regardé la rediffusion du match ce midi sur Sport+ ; j'en arrive à la même conclusion : même si les joueurs de l'Elan passent à côté de leur 2ème mi-temps, c'est incontestablement une FAUTE PROFESSIONNELLE pour Gregor Beugnot.

    39-46 pour Chalon (7'30 à jouer dans le 3ème 1/4 temps) et attendre un 57-48 (3'37 à jouer) pour prendre un Temps-Mort ; c'est tout simplement SCANDALEUX ! 18-02 en 3'53 ??!! INCOMPRÉHENSIBLE de laisser une équipe comme l'ASVEL prendre confiance en si peu de temps et se laisser "assassiner" de la sorte ! Pour couronner le tout à 73-51 (7'48 à jouer dans le dernier 1/4 temps), Gregor Beugnot se permet de se prendre une Faute Technique amenant son équipe à débuter cette dernière période par un 0-7 (69-51 —> 76-51) : HONTEUX !

    Je passe sur l'aspect "jeu intérieur inexistant/concours de shoot à 3 pts ridicule". …et observe que la semaine prochaine l'Elan Chalon reçoit un Paris-Levallois en très grande forme après son Hold-Up 79-76 face à Orléans !

  15. kicanovic

    Je suggère qu'à chaque fois que And11 laisse un commentaire , tout le monde zappe et boycotte le sujet …Ainsi quand il sera fatigué de se branler tout seul , il lâchera moins de conneries !!