L’ASVEL ne doit pas « mettre dix minutes à se réveiller »

Pour JD Jackson il est important que le début de match soit mieux négocier.

Sur le match 1 l’Asvel n’est passée qu’à sept petits points de la victoire face à Strasbourg. Les plus gros regrets ? Ils concernent l’entame de match qui a pénalisé les Villeurbannais. En encaissant 28 points lors des dix premières minutes les joueurs de JD Jackson ont très vite eu la tête sous l’eau et ont du fournir de gros efforts afin de revenir dans la rencontre. Tout cela s’est payé dans le money-time et le coach villeurbannais espère bien que ses joueurs ne reproduiront pas la même erreur ce lundi pour le match 2. « Clairement, il faut être lucide sur ce qui nous attend, et ne pas mettre dix minutes à se réveiller. Encore une fois, on peut perdre contre une formidable équipe de Strasbourg, mais nous devons avoir plus de contrôle sur ce que l’on produit. On a des regrets sur le premier match car on est responsable de notre défaite » (Site ASVEL).

Si l’Asvel venait à l’emporter, elle récupérerait alors l’avantage du terrain avec les deux prochains matchs à disputer à l’Astroballe. Mais tout ça n’est pour le moment que de la théorie.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.