L’ASVEL retrouve la lumière

Sous l’impulsion d’un excellent David Lighty, l’ASVEL s’est imposée confortablement face à Strasbourg (90 à 69) dans le match 3 des finales des playoffs de ProA.

Pour l’ASVEL il n’y avait pas de calculs savants à effectuer : c’était do or die. Au final ce fut do et de quelle manière ! Un peu à la façon de Cleveland face aux Warriors lors du match 3 des finales NBA de la veille, les Villeurbannais ont eu un réveil assez spectaculaire notamment David Lighty. L’arrière-ailier s’est mis en mode « playoffs 2013 » et a terminé la rencontre avec 20 points (à 61,5% de réussite). Sixième homme de luxe, l’ancien mvp des finales des Nanterre a une nouvelle fois montré que lorsqu’il était à son meilleur niveau l’ASVEL devenait une tout autre équipe. En face la SIG a bien tenté un come-back dans le troisième quart-temps mais le tir au buzzer de Casper Ware (19 points) a eu l’effet d’un coup de massue qui a alors réduit à néant, ou presque, leurs derniers espoirs. Pour ne rien arranger la SIG doit déplorer les blessures de Paul Lacombe (entorse ?) et de Louis Campbell au sujet duquel Vincent Collet n’est pas optimiste pour le reste de la finale.

Pour le match 4 il faudra attendre ce samedi à partir de 20h30 toujours à l’Astroballe. Et si l’ASVEL a montré un regain de forme rien n’est encore fait car Strasbourg a toujours l’avantage dans la série (2-1).

Les stats

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.