Laurence Ekperigin : « Apporter de l’intensité en défense »

Face à Cholet, Laurence Ekperigin a fait office de détonateur dans le retour des nanterriens en apportant toute son énergie.

Au sein de l’effectif de la JSF Nanterre, Laurence Ekperigin n’a pas le plus gros temps de jeu (14,6 minutes de moyenne) mais l’ancien intérieur de Poitiers n’est certainement pas le joueur le moins important du groupe. Discret en début de saison, Ekperigin a su profiter pleinement de la blessure de Johan Passave-Ducteil pour montrer l’étendue de sa palette. Car le Britannique n’est pas que ce joueur appelé à apporter en défense sur de courtes séquences. Joueur polyvalent, Ekperigin a montré son côté scoreur lors de la rencontre face à Cholet avec 16 points (et 10 rebonds) en 22 minutes. « Mon job c’est d’apporter de l’intensité en défense, de travailler dur. Les titulaires ont apporté ce qu’ils avaient à faire mais le banc peut lui apporter des choses différentes. C’est ce qui est arrivé aujourd’hui (mardi) » a-t’-il expliqué.

Mais comme l’avoue ce véritable énergyser, il peut parfois être dans le trop plein d’énergie. « Chaque équipe a besoin d’un joueur qui puisse apporter ce quelque chose en plus, cette étincelle. Je peux apporter des points mais mon objectif c’est surtout de travailler dur, de faire ce que j’ai à faire même si parfois je peux être trop dans l’intensité ».

Pour le moment son entraineur Pascal  Donnadieu n’a pas vraiment à se plaindre de ses performances. Il peut seulement se dire qu’avec des rotations qui apportent autant qu’Ekperigin les perspectives pour la fin de saison s’annoncent plus qu’intéressantes.

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.