Laurent Foirest : « Il fallait sans doute sanctionner financièrement le joueur »

Le manager sportif de l’ASVEL est revenu sur la sanction infligée à Georgi Joseph.

Deux matchs d’absence pour l’intérieur ; voilà un élément de plus allant contre l’ASVEL. Car l’absence de Georgi Joseph pour les deux premiers matchs de championnat n’était pas vraiment dans les plans de l’entraineur. S’il condamne la teneur du tweet incriminé, Laurent Foirest estime surtout que la sanction est disproportionnée.

« Son message a été stupide mais cette décision l’est encore plus. Le coach national a tenu des propos bien pires à la presse et n’a finalement pas été suspendu. Il fallait sans doute sanctionner financièrement le joueur mais certainement pas pénaliser l’équipe et le club » (Le Progrès).

Sachant qu’Uche Nsonwu est touché à un orteil, cela ne fait qu’une péripétie de plus pour l’ASVEL qui a bien du mal à trouver de la sérénité.

Tags : ,
Comments

Commentaires (4)

  1. GW

    Tu sais Laurent, rien ne t'empeche de lui coller une amende si ca t'amuse…

    Orléans a le droit de se plaindre parce qu'ils ont été clairement visés à travers leurs joueurs mais l'ASVEL ferait mieux de pas la ramener vu les propos de Joseph…

    En collant une suspension à Pellin et Sangaré, pour des propos qui n'ont rien d'agressifs, c'était évident que le but était de faire jouer l'OLB sans meneur et les sanctionner sportivement.

    L'ASVEL savait très bien quel type de joueur ils recrutaient et quelle sanction allait tomber ! C'est comme si l'OM allait critiquer la suspension de Joey Barton…

  2. Mad Men

    asvel en pro b l'année prochaine!

  3. bucky

    Le tweet est stupide… mais le joueur aussi, donc pas de surprise.

    L'affaire des tweets avait été jugée avant que l'ASVEL recrute Orgie OSEF… mais ils savaient ce qu'ils faisaient non ?

    Quand on prend un joueur, on prend tout ce qui va avec : son passé, ses erreurs, son talent : faut faire avec.

    Bon courage avec le guerrier écervelé.

  4. Mat2

    Va falloir arrêter de lyncher Vincent Collet, le jour où l'ASVEL aura un niveau convenable, et où il aura fait quelque-chose à son poste à l'ASVEL, il pourra la ramener.