Laurent Foirest : « On joue bien mais il faut le faire pendant quarante minutes »

S’il a apprécié la globalité de la prestation de ses joueurs, le coach quimpérois Laurent Foirest sait qu’il reste des détails à parfaire.

Samedi les Beliers de Kemper ont enfin jouer leur premier match de Pro B de la saison. S’ils avaient pu aller loin en Leaders Cup (finaliste contre Fos), ils auraient pu manquer de rythme de compétition trois semaines après. Mais face à l’ALM Evreux, du rythme ils n’en ont pas manqué, ou alors à de rares moments. Grace à leur vista dans les quinze premières minutes de la rencontre puis lors d’une fin de match maitrisée, ils ont su faire vaciller leurs adversaires ébroïciens. Mais en bon perfectionniste, le coach quimpérois Laurent Foirest ne veut pas se contenter du contenu produit.

« Globalement la victoire est méritée. Les joueurs ont fait ce qu’il fallait pendant les trois-quarts du match. Les 15 premières minutes ? En général quand vous avez une adresse comme ça c’est parce que vous jouez dans un bon rythme. Il n’y a pas de secret. Après on a vu que lorsqu’on a eu un manque de rythme on a eu une panne d’adresse. On joue bien mais maintenant il faut le faire pendant 40 minutes. Un premier match c’est toujours piège, encore plus à la maison et sans public. Ce qu’ont fait les joueurs c’est bien. Ovi (Varanauskas) a essayé de faire jouer l’équipe comme Charly (Pontens). Il y a toujours des hauts et des bas dans une saison. Il a été bon pendant la Leaders Cup; là il pioche peut être un peu physiquement parce qu’on travaille pour essayer de récupérer ce que l’on a perdu pendant un mois. Mais je ne me fais pas de soucis pour lui ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.