Laurent Legname : « Ça ne sert à rien d’en vouloir aux joueurs »

A l’issue de la rencontre face à Nanterre92, l’entraîneur dijonnais Laurent Legname n’avait pas beaucoup de regrets.

Entre Nanterre92 et la JDA Dijon il n’y a pas eu match ou presque. Privée de David Holston et Jacques Alingué, la formation dijonnaise savait que la mission quart de finale de Coupe de France s’annonçait difficile. Pour l’entraîneur Laurent Legname il n’y a d’ailleurs pas de regret à avoir.

« Il n’y a aucun regret à avoir sur ce match-là. Il faut reconnaître la supériorité de Nanterre par rapport à nous. On a vu un Schaffartzik en folie qui a quand même mis de gros shoots. C’est allé un peu trop vite pour nous donc il n’y a aucun regret à avoir. Ça ne sert à rien d’en vouloir aux joueurs. Il nous manquait deux joueurs majeurs et c’est sûr qu’à partir de ce moment-là ça devenait très difficile. J’espérais que l’on résiste un peu plus mais on est tombé sur un très fort Nanterre. David Holston ? Il s’était fait une blessure domestique à l’hôtel. Il a marché pied nu dans sa chambre et il a senti quelque chose lui rentrer dans le pied. Il arrivait très difficilement à marcher et donc il ne pouvait pas jouer ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.