Laurent Sciarra / Errick Craven, dialogue rompu ?

Le coach de Vichy a eu des propos virulents sur le joueur en conférence de presse. Entre les deux, le dialogue semble rompu.

Dans une interview accordée à Catch&Shoot, Errick Craven est revenu sur sa relation (inexistante) avec Laurent Sciarra, débarqué à Vichy en tant que coach en cours de saison. La semaine dernière, après la lourde défaite de Vichy à Châlons-Reims, Sciarra avait annoncé en conférence de presse que Craven ne foulerait plus le parquet de la saison. Et le joueur ne semble pas comprendre ce qui se passe puisqu’il affirme qu’il n’y a eu aucun dialogue entre lui et Sciarra.

Extraits choisis :

« Pour être honnête, je ne sais vraiment pas. Je n’avais même pas idée que je n’allais plus jouer et ça m’a surpris. Tout a commencé après le match contre Aix-Maurienne : mes coéquipiers m’ont parlé de cette vidéo du coach en conférence de presse. Je suis un professionnel donc je me dois d’accepter cette situation. Mais quand il a dit à Nantes que je me considérais comme une superstar, j’ai pensé que c’était une blague. Je suis dans une confusion totale : il n’a jamais parlé avec moi, tout se passe en public, dans les journaux. Je ne peux qu’en conclure qu’il n’aime peut-être pas mon jeu ou qu’il ne m’aime pas, tout court, en tant qu’être humain. Il ne comprend pas mon jeu, je ne sais pas pourquoi. On ne s’est jamais disputé, on n’a jamais eu de discussion. Il a juste fait un choix et je me dois de le respecter. S’il pense que me laisser sur le banc est mieux pour l’équipe, je m’y plierai. Je me contenterai de supporter mes coéquipiers et je ferai de mon mieux pour les aider à s’améliorer à l’entraînement. Mais je n’ai vraiment aucune idée de ce que j’ai fait. »

« Non, on ne parle pas. L’autre jour, j’ai essayé de lui serrer la main, d’aller m’excuser mais c’est comme ça. Je ne sais pas ce que j’ai fait pour l’énerver de cette façon-là mais dans le passé, j’ai toujours eu de supers relations avec mes coachs. »

« Je ne comprends pas pourquoi il est comme ça avec moi : peut-être qu’il ne savait pas quel type de joueur je suis. Comme joueur, il était très différent de moi donc c’est possible qu’il n’aime pas ma façon de mener le jeu. En ce moment, je m’entraîne à l’arrière. Comme je l’ai dit, nous n’avons pas discuté de ma situation. Mon agent a bien essayé d’en savoir plus mais il ne lui a rien expliqué. Je me dois de rester professionnel et de continuer à faire de mon mieux à l’entraînement. Je suis là pour gagner, je suis un winner. »

« Tous mes coéquipiers savent que je suis à fond à l’entraînement. Je parle français, donc je peux communiquer facilement avec tout le monde et ce sont tous de bons amis. Cela me parait insensé que le coach se dise que je me pense supérieur aux autres. Mais mes coéquipiers ne peuvent rien dire : le coach est le patron et nous devons le suivre. On a été humiliés par ce qu’il a dit : les dauphins, les requins, les couilles, tout ça… Tout ce qu’on peut faire, c’est rester professionnel et continuer à s’améliorer chaque jour. On ne peut se soucier des sorties du coach dans la presse, on ne doit prêter attention qu’à nos matchs. Tout le monde dit qu’on s’en fout mais c’est faux ! Nous sommes tous concernés : c’est notre carrière qui est en jeu, notre fierté ! On veut gagner. »

« Je n’ai que des échos via la presse. Cela a été dur d’entendre ses propos sur moi, surtout que c’est quelqu’un que je respecte. L’entendre dire des choses fausses sur moi en public a été une grosse déception pour moi. Mais, professionnellement, il est quelqu’un que je respecterai toujours : je respecte sa carrière de joueur, je le respecte en tant que coach. Mais quand ça concerne ce qu’il affirme publiquement, je ne suis pas d’accord avec ça »

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur Catch&Shoot.

Tags : ,
Comments

Commentaires (6)

  1. dauphin requin

    Le si sympathique Sciarra se lâcherait il devant les médias avant même

    d'échanger avec ses joueurs à l'entrainement et dans les vestiaires?

    Autant je suis plus que d'accord avec ce qu'il dit dans l'article "je ne changerai pas" paru il y a quelques jours (et dieu sait que pourtant je ne l'aime pas, entre ses piques contre les "bouseux", contre la génération Parker, sa grande gueule pas tout le temps justifiée) autant là on est peut être en train de voir ses lacunes et qu'aussi fort un joueur puisse être en carrière, il ne s'improvise pas entraineur pro du jour au lendemain…

    on verra en fin de saison…

  2. the iceman

    Moi je trouve vraiment que Sciarra est petit d'humilier ses joueurs en public de cette façon et ne se remet pour sa part pas en question puisque tout est la faute de l'investissement des joueurs. Je ne sais pas s'ils communiquent entre eux ou pas mais Sciarra géré très mal la situation d'après moi. Pousser un coup de guele et balancer sur les joueurs une fois pour qu'ils réagissent d'accord mais après chaque match il va les enfoncer encore plus c'est tout.

  3. Bad Kermitt

    Sciarra était un gros con en tant que joueur, un gros con en tant qu'etre (in)humain et ce n'est donc pas une surprise, c'est un gros con d'entraineur.Pour l'avoir vu coacher son équipe, il a une attitude nauséabonde et violente avec ses joueurs.Sciarra sucks…

  4. d-wade71

    Sciarra est un tout petit, avant de cracher sur ses joueurs faudrait pas qu'il oubli que c'est lui a son intronisation en tant que coach qui a choisi des mecs comme craven, donc qu'il arrête ses sketchs en conf' de presse, qu'il arrette de passer son temps a chier sur ses joueurs et a faire le sanguin, il a aucune compétence en tant que coach y a rien de plus a dire> Dauphin Requin tu a parfaitement raison ce mec est juste un petit point final>

  5. Ballin

    Depuis quelques semaines…. Le club de JAV brûle à tout petit feu, vraiment triste pour un club tel que celui ci, qui était au top en ProA y'a quelques années !!

  6. kicanovic

    L'omnipotence de leur président les a amenés là ou ils sont , ils avaient un coach qui a fait des miracles tant qu'il a pu , mais le président préférait quelqu'un à sa botte , en deux ans ils passeront de la semaine des As à la Nationale 1 , dommage pour ce beau public ….