LDC 2017 : L’ASVEL trop forte pour l’Élan Béarnais

En l’emportant 94 à 80 contre Pau, l’ASVEL s’est ouvert les portes de la finale de la Leaders Cup.

Elie OkoboSur les quarts de finale de la Leaders Cup, l’ASVEL a été l’une des équipes à faire la meilleure impression. Face au Pau d’un Ron Lewis on fire (28 points) les Villeurbannais ont confirmé la maîtrise dont ils avaient fait preuve la veille face à Chalon. Encore une fois la traction arrière a eu toute son importance car après John Roberson Walter Hodge (18 points) et Demarcus Nelson (12 points) ont mené la vie très dure à DJ Cooper. La preuve ? A la mi-temps le maître à jouer palois n’avait pris aucun tir. Les Béarnais, qui ont du faire face aux sorties sur blessure de Yannick Bokolo (tendon d’achille), Léopold Cavaliere (cheville droite) et d’Elie Okobo (pied droit), ont également souffert au rebond face à un duo Watkins/Dragovic inspiré. Face à l’écart d »une vingtaine de points à six minutes de la fin, JD Jackson a pu laisser Amine Noua et Digue Diawara sur le parquet. Dans l’optique d’une finale face à Monaco ou Nanterre92 c’est forcément un luxe non-négligeable de pouvoir faire tourner l’effectif. Car nul doute que la lutte pour le gain de cette Leaders Cup 2017 sera âpre et disputée.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.