Le Barça déroule à Malaga, l’Olympiacos se relance

Tous les résultats de la soirée Top 16 Euroleague du vendredi.

vassilis-spanoulis-olympiacosToujours privé de Printezis et Perperoglou, l’Olympiacos a profité du retour sur les parquets de Vassilis Spanoulis (14 pts) pour remettre la machine en route. Face à une formation de Laboral Kutxa dans un de ses traditionnels mauvais soirs, le double champion d’Europe en titre s’est fait plaisir et a fait plaisir à ses fans le temps d’un match, entre la bonne présence de Shermadini (11 pts, 6 rbds) à l’intérieur et les petits shoots de Matt Lojeski (16 pts) à l’aile. Le problème dans tout ça, c’est que l’Oly ne rassure personne. A la lutte pour la troisième-quatrième place, le club du Pirée n’a eu à en découdre que face à une équipe au niveau faiblard, en dépit d’Andes Nocioni (10 pts, 5 rbds) et Fabien Causeur (7 pts, 3 rbds). Bref, pas de quoi pavoiser car le prochain rendez-vous à Malaga s’annonce crucial. Deuxième tricolore du match, Thomas Heurtel a été médiocre (3 pts, 7 pds, 5 bps).

Caché mais pas trop, le Barça continue sa belle série en venant facilement à bout d’Unicaja, adversaire dont il n’avait pu se défaire que dans les tous derniers instants en Liga Endesa voilà deux semaines. Très bien contenu à l’intérieur par les Blaugranas, Malaga s’en est remis à Earl Calloway (15 pts) et Minda Kuzminskas (13 pts) pour ne pas couler. Sans forcer, en enchaînant pertes de balle (18 bps) et tirs sans adresse extérieurs (10/26), le FC Barcelone acquiert sa onzième victoire en autant de rencontre au Top 16. Pour la petite histoire, Ante Tomic a lâché son double-double (12 pts, 10 rbds). A la bien.

En Lombardie, longtemps malmené par l’Anadolu Efes en l’absence de Keith Lagford, Milan s’en est sorti en s’en remettant à Curtis Jerrells (17 pts). Très bien secondé par David Moss (10 pts) dans les dernières minutes, le meneur gaucher est parti totalement en cacahuète, ponctuant chacun de ses choix désastreux par un panier de génie. Preuve que de héros à zéro, la ligne de partage s’avère infime. A la relance depuis deux mois, les Turcs enregistrent quant à eux la défaite de trop malgré Jamon Lucas Gordon (12 pts, 8 pds) et Milko Bjelica (16 pts).

Sur les bords de la mer de Marmara, Galatasaray s’est de son côté défait du Bayern Munich et conservé toutes ses chances en vue des quarts de finale. Carlos Arroyo a une fois de plus été déterminant à la mène (16 pts, 11 pds) tandis que Pops Mensah-Bonsu faisait le taf dans la peinture (14 pts, 6 rbds, 26 d’éval). Chez les Teutons, sans surprise, Malcolm Delaney a fait ses stats (16 pts, 20 d’éval) aux côtés d’Heiko Schaffartzik (9 pts). John Bryant (12 pts, 7 rbds) a lui sorti la tête hors du bois le temps du match, histoire de rappeler sa présence à des fans bavarois qui comptaient grandement sur lui en début de saison.

Les résultats :

Galatasaray  76 – 69  Bayern Munich

Emporio Armani Milano  76 – 69  Anadolu Efes

Olympiacos  89 – 59  Laboral Kutxa

Unicaja Malaga  61 – 77  FC Barcelone

Tags : , , , , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.