Le beau geste de Silver et de la NBA face à la crise du coronavirus

Adam Silver et cent cadres de la NBA ont décidé de réduire leurs salaires de 20%, sans demander le même effort aux autres employés.

Cette semaine, les Sixers ont donné le mauvais exemple (avant de se rétracter notamment grâce à Joel Embiid) en voulant pousser leur petit personnel à se serrer la ceinture, pendant que les cadrees continuaient leur vie sans coupe salariale. La NBA est allée à contre-courant de cette mesure et c’est un nouveau bon point dans la gestion d’Adam Silver depuis son accession au pouvoir en 2014.

Selon ESPN, Silver et près de cent des cadres les mieux payés de la NBA ont décidé jeudi soir qu’ils allaient appliquer une baisse salariale de 20% sur leurs revenus mensuels. Dans le même temps, aucun employé de l’administratif et du soutien logistique, donc les moins bien payés à la base, n’aura à faire le même effort pour faire face à la suspension de la saison en raison de la crise sanitaire mondiale.

On peut évidemment se dire qu’avec un salaire annuel estimé à 10 millions de dollars, Adam Silver ne souffrira pas trop de cette réduction, pas plus que ses collaborateurs les mieux lotis. Le geste n’en est pas moins significatif. Quelque part, il montre aux autres leaders de l’économie américaine que c’est aux « gros » de faire un effort financier tout en prenant soin de leurs employés les plus vulnérables. Les économies importantes réalisées sur ces salaires importants serviront justement à compenser une partie des pertes liées à l’arrêt de la saison et à continuer de payer les autres.

Impossible de savoir si cela aura un quelconque effet boule de neige sur les autres grandes ligues de sport US ou sur d’autres strates du business aux Etats-Unis, mais ce move mérite d’être signalé.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.