Le Brésil fait tomber l’Australie 75-71

Le Brésil est bien entré dans son tournoi en s’offrant l’Australie… et une belle frayeur en fin de match.

Entre les deux derniers adversaires de la France en matches de préparation, ce fut un combat acharné et très serré. Tout s’est joué dans les dernières minutes avec une victoire sur le fil de Barbosa and co 75-71.

Après une première mi-temps équilibrée où les deux équipes se sont quittées sur le score de 36-35 en faveur des Brésiliens, le trio de NBAers Barbosa-Splitter-Néné prenait les choses en main en début de 3e quart temps pour faire le break et prendre une dizaine de points d’avances (52-39 à 4:13). Seul Patty Mills réussissait à scorer côté australien et il aura fallu attendre le réveil d’Andersen en toute fin de période (8 points de suite) pour que l’Australie arrive à recoller avant le money time (56-49).

Dans le 4e quart temps, Huertas contrôle le tempo, distribue les caviars mais Ingles et Andersen font trembler les Brésiliens qui voient leur avance fondre comme neige au soleil. A 29 secondes du buzzer, Ingles score dans la peinture et ramène l’Australie à une possession (73-71). Il faut toute l’expérience et le sang froid de Huertas pour sceller la victoire sur la ligne des lancer-francs. Deux shoots à trois-points manqués dans les ultimes secondes par Ingles et Nielsen et le Brésil repart finalement avec une victoire et une belle frayeur.

Patty Mills termine meilleur marqueur de la rencontre avec 20 points à 9/14, 7 rbds et 4 pds. Côté Brésil, le trio Huertas (15 pts et 10 pds), Barbosa (16 pts), Varejao (12 & 7) aura fait le gros du boulot alors que Néné doit se contenter de 8 petits points en 21 minutes. De façon surprenante, l’Australie aura dominé au rebond (41 à 38) mais aura perdu bien trop de balles (19) pour espérer mettre la main sur ce premier match de poule. A noter : la réussite catastrophique des deux équipes à trois-points : 2/15 pour le Brésil et 4/22 pour l’Australie.

BRAZIL

      FG 2pts 3pts FT Rbds            
  Name Min M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot As PF To St BS Pts
4 M. MACHADO 15 2/10 20 1/2 50 1/8 12.5 0/0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 5
5 R. NETO Did not play
6 C. TORRES 1 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
7 L. TAYLOR 7 1/3 33.3 1/3 33.3 0/0 0 0/0 0 2 0 2 0 2 1 0 0 2
8 A. GARCIA 29 2/5 40 1/3 33.3 1/2 50 1/2 50 0 2 2 0 3 1 0 0 6
9 M. HUERTAS 33 4/12 33.3 4/10 40 0/2 0 7/9 77.8 1 3 4 10 1 2 2 0 15
10 L. BARBOSA 25 7/15 46.7 7/12 58.3 0/3 0 2/3 66.7 1 3 4 1 5 4 0 0 16
11 A. VAREJAO 25 6/7 85.7 6/7 85.7 0/0 0 0/0 0 4 3 7 1 4 1 2 0 12
12 G. GIOVANNONI 7 1/1 100 1/1 100 0/0 0 2/2 100 0 0 0 0 1 0 0 0 4
13 N. HILARIO 21 3/5 60 3/5 60 0/0 0 2/2 100 1 6 7 1 2 1 1 2 8
14 M. VIEIRA 11 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0 2 2 0 2 2 0 0 0
15 T. SPLITTER 26 2/10 20 2/10 20 0/0 0 3/3 100 1 6 7 0 4 1 1 0 7
Team/Coaches:   2 1 3 0 0 0 0 0  
TOTALS: 200 28/68 41.2 26/53 49.1 2/15 13.3 17/21 81 12 26 38 13 24 15 6 2 75

AUSTRALIA

      FG 2pts 3pts FT Rbds            
  Name Min M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot As PF To St BS Pts
4 P. CRAWFORD Did not play
5 P. MILLS 31 9/24 37.5 8/15 53.3 1/9 11.1 1/2 50 1 6 7 4 4 3 0 0 20
6 A. GIBSON 2 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0
7 J. INGLES 35 6/11 54.5 5/7 71.4 1/4 25 2/2 100 0 3 3 2 1 6 0 0 15
8 B. NEWLEY 22 1/4 25 1/3 33.3 0/1 0 1/2 50 0 2 2 1 0 0 1 0 3
9 M. DELLAVEDOVA 28 2/7 28.6 2/5 40 0/2 0 2/2 100 0 3 3 3 4 1 1 0 6
10 D. BARLOW Did not play
11 M. WORTHINGTON 10 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0 1 1 0 1 0 0 0 0
12 A. BAYNES 15 4/6 66.7 4/6 66.7 0/0 0 2/2 100 3 2 5 0 4 4 0 0 10
13 D. ANDERSEN 24 5/11 45.5 3/6 50 2/5 40 2/2 100 2 6 8 0 4 1 0 0 14
14 M. NIELSEN 26 0/2 0 0/1 0 0/1 0 1/2 50 3 2 5 4 3 3 2 1 1
15 A. MARIC 8 1/1 100 1/1 100 0/0 0 0/0 0 0 2 2 0 4 1 0 0 2
Team/Coaches:   2 3 5 0 0 0 0 0  
TOTALS: 200 28/66 42.4 24/44 54.5 4/22 18.2 11/14 78.6 11 30 41 14 26 19 4 1 71
Tags : , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. AND11

    Un bon petit match.. Mills un super joueur. Varejao une suractivité qui fait plaisir.

    Par contre faut dégager ces arbitres qui sifflent des antisportives n'importe quand…

  2. MiLissounga

    C'est clair : trop d'antisportives suspectes.