Le Caja Laboral se cherche à la mène

Le nom de Jaka Lakovic circule du côté du pays basque.

Depuis le début de la saison, le poste de meneur est « le » point d’interrogation de Vitoria. On se souvient notamment des hésitations autour du prêt ou pas de Thomas Heurtel dans un autre club. Il y’a aussi eu les petits bobos de Taylor Rochestie. Recruté pour ses qualités de shooteur, l’américano-monténégrin peine pour le moment à trouver ses marques au sein de la Liga Endesa. Depuis le début du championnat, il ne tourne ainsi qu’à une moyenne de 7 points et 3 passes décisives par match. Afin de densifier un peu plus ce secteur, les dirigeants du Caja Laboral auraient dans l’idée de signer Jaka Lakovic actuellement en disgrâce à Galatasaray. Le « petit général » slovène ferait alors la trajectoire inverse d’Andrès Nocioni comme le rappelle Solobasket.

Les coups de fil entre les deux clubs devraient donc se multiplier entre les deux parties.

Comments

Commentaires

Comments are closed.